À gauche, Valérie Larose, conseillère en développement durable à l’UQTR et Geneviève Bureau, conseillère en gestion des matières dangereuses et radioprotection.

Une autre façon de récupérer le verre

TROIS-RIVIÈRES — Un débat fait rage, depuis un certain temps, au sujet de l’instauration d’une consigne qui permettrait de mieux récupérer les bouteilles de vin. Or l’Université du Québec à Trois-Rivières a tranché la question très localement en mettant dès maintenant à la disposition de la communauté universitaire et de la population régionale un grand conteneur pour recevoir le verre à recycler.

Cette initiative provient d’un partenariat entre l’UQTR et la division Abrasifs et Minéraux du Groupe Bellemare. Plusieurs types de contenants en verre sont acceptés dans le conteneur, soit les bouteilles de vins et spiritueux, les pots de nourriture en verre, incluant les pots Mason, les bouteilles de parfum, pots de crème corporelle, bouteilles d’huiles essentielles et autres contenants de verre du genre. Il n’est aucunement besoin d’enlever les étiquettes et les usagers sont priés de mettre le verre clair dans une section et le verre coloré dans l’autre.

D’autre part, il faut éviter d’y déposer des ampoules, vitres de fenêtres, miroirs, porcelaines, poteries, pyrex ou encore du verre contaminé par des acides ou des solvants volatils. Bref, c’est la même consigne que le bac bleu résidentiel.

Ce projet, indique l’UQTR, «constitue la deuxième phase qui a vu le jour afin de recycler la grande quantité de bouteilles contaminées par des produits chimiques qui devaient auparavant être jetés.»

Le partenariat avec le Groupe Bellemare fait en sorte que depuis 6 mois, les bouteilles de verre des laboratoires sont désormais décontaminées et entièrement recyclées.

Il est à noter que la division Abrasifs et Minéraux du Groupe Bellemare, une entreprise spécialisée dans la revalorisation du verre, traite pas moins de 100 000 tonnes de minéraux dans ses deux usines de Trois-Rivières.

Le point de chute pour aller déposer ses bouteilles est situé dans le stationnement P2, à côté de la centrale de chauffage, sur le campus trifluvien.