Le Nouvelliste
La directrice de la Maison Carpe Diem, Nicole Poirier, entourée des ministres Marguerite Blais et Jean Boulet. On reconnaît également à droite le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.
La directrice de la Maison Carpe Diem, Nicole Poirier, entourée des ministres Marguerite Blais et Jean Boulet. On reconnaît également à droite le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

Une aide de 1,5 million $ pour Carpe Diem

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Lors de la dernière campagne électorale, François Legault était venu visiter les installations de la Maison Carpe Diem, à Trois-Rivières. Celui qui est devenu depuis premier ministre du Québec avait été sensibilisé à l’approche unique de la maison auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Près d’un an plus tard, deux ministres de son cabinet viennent annoncer un soutien financier de près de 1,5 million $ qui permet notamment l’ajout de dix places supplémentaires dans les nouveaux locaux de Carpe Diem, dont la construction doit commencer l’été prochain.