Il y avait de l’activité ce week-end sur la glace de la rivière Sainte-Anne.

Un week-end parfait

Sainte-Anne-de-la-Pérade — Il y avait de l’action sur la glace de la rivière Sainte-Anne ce week-end. Le temps clément et les activités du premier week-end du Festival de la pêche aux petits poissons des chenaux ont attiré des milliers de visiteurs à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

«Samedi de jour c’était complet et il n’y avait plus un chalet de disponible», lance d’emblée Steve Massicotte, président de l’Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux. 

«Samedi soir, il y avait beaucoup de monde, on a eu une super de belle soirée. Et dimanche, la rivière était pleine à 95 %. Par ailleurs, la pêche est excellente.»

Plusieurs activités étaient au programme dans le cadre du premier week-end du Festival. Les organisateurs proposaient une compétition de volley-ball sur glace, de l’hébertisme aérien, une mini-ferme, un carrousel de poneys ainsi que de l’animation par des chansonniers. 

Dimanche, les plus petits étaient heureux de rencontrer la mascotte Gigoteau et ses amis présents dans le cadre de la journée des mascottes. 

«Les activités sont très familiales et elles vont très bien», précise Steve Massicotte. «Les enfants sont tous émerveillés lorsqu’ils voient les mascottes. Et pour nous, une température de 2 degrés Celsius, c’est parfait. Les gens sortent des chalets pour venir participer aux activités.»

La saison de la pêche aux petits poissons se poursuit jusqu’au 18 février. Il est conseillé de réserver rapidement une place auprès des pourvoyeurs, particulièrement le samedi.  

Chaque année, la pêche aux petits poissons des chenaux entraîne des retombées économiques de 5 à 6 millions $. L’impact de cette activité n’est donc pas négligeable pour la région. «Quand on a une belle saison, les commerces sont contents... surtout à cette période de l’année où c’est plus tranquille», conclut Steve Massicotte. 

Des cerfs-volants de toutes les couleurs

Grandes-Piles accueillait ce week-end la 17e édition du Festi-Volant. Des cerfs-volants de toutes les couleurs et de toutes les formes bougeaient au gré du vent, offrant un magnifique spectacle aux nombreux visiteurs. 

Des cerfs-volants de toutes les couleurs volaient dans le ciel de Grandes-Piles ce week-end.

Le président de l’événement, Pierre Thiffault, estime que plus 6000 personnes se sont rendues à Grandes-Piles durant l’événement. 

«Ça s’annonce pour être une année record. Chaque année, près de 5000 personnes viennent au festival, mais on va dépasser ce nombre cette année», affirme le président de l’événement. «Il y avait également beaucoup de monde au feu d’artifice de vendredi. On devrait dépasser les 6000 visiteurs.»

Plusieurs activités étaient proposées aux festivaliers. Ceux-ci ont également pu rencontrer une délégation de personnages de Star Wars, pour le plus grand plaisir des petits et grands. 

Samedi soir, les organisateurs proposaient un spectacle de Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs. La première partie a été
assurée par le porte-parole de l’événement, Rémi-Pierre Paquin, et son groupe.