Le vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, Marcel Girardeau, est décédé à l’âge de 100 ans.

Un vétéran de la Deuxième Guerre mondiale s’éteint

SHAWINIGAN — Un des derniers vétérans de la Deuxième Guerre mondiale de la région s’est éteint. Marcel Girardeau de Shawinigan est décédé le 2 janvier dernier à l’âge de 100 ans.

Une fête avait été organisée en décembre dernier par la filiale 44 de la Légion royale canadienne pour célébrer comme il se doit son 100e anniversaire de naissance. L’ancien officier des Forces armées canadiennes avait alors témoigné de ses années passées en Europe ainsi que lors d’une entrevue accordée au Nouvelliste. Conscient de l’importance de conserver la mémoire vivante, Marcel Girardeau donnait régulièrement des conférences dans les écoles, notamment au Shawinigan High School.

«C’est très plaisant d’aller les visiter et ils sont contents. On est plusieurs à y aller et on fait ça tous les ans. C’est précieux, pour nous, de transmettre cette mémoire aux enfants. Ils veulent savoir ce que c’est que la guerre. Je leur dis que c’est une des choses qu’on ne voudrait pas avoir, mais que malheureusement, ça existe. Il y en a encore aujourd’hui, même si ce n’est pas la même chose (que ce que j’ai vécu), ce ne sont plus des conflits mondiaux. J’espère que je vais pouvoir continuer à faire ça, parce que c’est précieux pour nous, de transmettre ça aux enfants», avait-il confié lors de la célébration de son 100e anniversaire de naissance.

M. Girardeau s’est enrôlé dans l’armée en 1941 à Sherbrooke. Après avoir suivi son cours d’officier en 1942, il a été envoyé en Europe en 1943 avec le Régiment de Châteauguay. Durant la guerre, il a œuvré comme officier de liaison.

De retour au pays en 1945, il devient réserviste au sein du Régiment de Joliette, avant de joindre les rangs du 62e Régiment d’artillerie de campagne de Shawinigan. Marcel Girardeau a quitté les forces armées en 1966 au grade de capitaine.

Le Shawiniganais d’adoption a travaillé de 1948 à 1983 à la Shawinigan Water & Power puis à Hydro-Québec.

Marcel Girardeau laisse dans le deuil trois enfants, quatre petits-enfants ainsi que plusieurs arrière-petits-enfants et arrière-arrière-petits-enfants. Ses proches accueilleront les témoignages de sympathies ce vendredi de 14 h à 17 h et de 19 h à 21 h ainsi que samedi, jour des funérailles, à partir de 11 h au Complexe funéraire Pellerin de Shawinigan. Les funérailles seront célébrées à 13h en l’église Saint-Charles-Garnier de Shawinigan.