L’effondrement d’un terrain sur le chemin Fulford à Lac-Brome a entraîné la formation d’une imposante crevasse dans laquelle deux voitures ont plongé, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Un tronçon de route s’effondre à Lac-Brome

Claire Lavigne et Shawn Turcotte ont eu la frousse de leur vie quand leur véhicule respectif a plongé dans une crevasse créée par l’affaissement d’un ponceau sur le chemin Fulford, à Lac-Brome. Une opération de sauvetage a permis d’éviter le pire pour la septuagénaire prise au piège sous la pluie battante.

« C’était une mauvaise expérience... », laisse tomber Robert Amos, le conjoint de Mme Lavigne, qui s’est enlisée dans la crevasse dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu’elle distribuait le journal La Voix de l’Est dans le secteur. 

La première voiture qui a plongé dans le cratère était conduite par Shawn Turcotte, un Bromois âgé de 23 ans. Son véhicule s’est retrouvé à l’envers dans le trou d’environ 4 mètres de diamètre. « On remercie le ciel d’avoir notre fils avec nous », estime Cindy Lagacé, la mère du jeune homme. 

Son fils a réussi à sortir de son véhicule, puis de la crevasse. Il a ensuite marché jusqu’à chez lui — situé à environ 500 mètres du lieu de l’affaissement de la route —, où il a réveillé ses parents, qui ont alerté des secours. 

« Il a entendu un “bang” et c’était la dame qui venait de tomber dans le trou », raconte Sébastien Boucher, un pompier à la Ville de Lac-Brome qui vit à un jet de pierre des lieux de l’accident et qui a prêté main-forte à ses collègues.

Mme Lavigne, 70 ans, n’a jamais vu la crevasse en raison de la noirceur et de la pluie qui tombait. Son véhicule est tombé sur la première voiture. Malgré ses blessures, elle a réussi à se faufiler par une fenêtre et a trouvé refuge sur la voiture du jeune conducteur. À un moment, l’eau lui arrivait jusqu’aux talons. « Elle a été chanceuse, estime son mari, encore secoué par les événements. Elle ne sait pas nager et elle aurait pu se noyer. »

Après avoir constaté la scène de l’accident, M. Boucher est accouru chez lui pour récupérer une échelle et a secouru la dame.

Malgré ses blessures, Shawn Turcotte est retourné dans le trou pour aider le pompier à sortir la conductrice du pétrin. 

« J’ai descendu mon échelle et j’avais une flashlight parce qu’on ne voyait rien. C’était la seule façon d’atteindre la dame. Le conducteur m’a aidé à faire monter la dame dans l’échelle », explique M. Boucher. 


Le pompier Sébastien Boucher (à gauche) est intervenu avec l’aide de Shawn Turcotte, le premier automobiliste qui s’est enlisé, afin de secourir la septuagénaire coincée dans la crevasse.

Multiples blessures

De retour au niveau de la route, Mme Lavigne a reçu des soins des premiers répondants dépêchés sur les lieux. Les paramédicaux sont ensuite intervenus et l’ont transportée à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville.

Elle souffre de fractures au talon et à la clavicule. Ses côtes sont fêlées et elle a de multiples contusions. 

Le jeune conducteur souffre quant à lui d’une entorse à la cheville et de nombreuses contusions. Il a lui aussi été transporté à l’hôpital. 

M. Amos, qui est également camelot, est arrivé plus tard sur les lieux de l’accident sans se douter que sa femme était l’une des victimes. C’est seulement plus tard jeudi matin qu’il a été avisé. 

Travaux d’urgence

Les fortes pluies sont à l’origine de l’affaissement du ponceau. Il est tombé près de 60 millimètres de pluie en peu de temps, selon Environnement Canada. 

Une pelle mécanique a été mise à contribution jeudi matin pour sortir les deux véhicules enlisés, qui ont été lourdement endommagés. Le ponceau a également été retiré. Les employés des travaux publics ont été à l’œuvre toute la journée afin de procéder à l’installation d’un nouveau ponceau, qui a un diamètre deux fois plus grand que celui abîmé par les fortes pluies. 

Les ouvriers ont ensuite procédé au remblai et à la compaction de la terre. 

Le chemin Fulford devrait être à nouveau ouvert à la circulation vendredi.

Pendant la fermeture, les automobilistes ont dû emprunter les chemins Mill, Brome et Bondville pour se rendre à destination.