Un terrain de tennis double verra le jour en août 2018. Gérard Bruneau, maire de Saint-Maurice, Pierre Michel Auger, député de Champlain et François-Philippe Champagne, député de Saint-Maurice-Champlain.

Un terrain de tennis double en 2018 à Saint-Maurice

Après plusieurs années d'attente pour les citoyens de Saint-Maurice, le terrain de tennis tant convoité verra le jour. En effet, un terrain double avec clôture et éclairage devrait être inauguré en août 2018 sur le site des loisirs Hector-Neault.
Alors qu'un montant total de 287 000 $ est nécessaire pour la réalisation de l'infrastructure sportive, les gouvernements du Canada et du Québec vont de l'avant avec ce projet et contribuent respectivement à la hauteur de 95 000 $. L'aide financière accordée provient du Nouveau Fonds Chantiers Canada-Québec -Fonds des petites collectivités.
La Municipalité de Saint-Maurice investira également le même montant.
Avec une des populations les plus jeunes de la Mauricie, le maire de Saint-Maurice et préfet de la municipalité des Chenaux, Gérard Bruneau, souhaitait depuis quelques années mettre le projet en branle. «Même si on avait beaucoup de demandes de la part des citoyens, on a toujours retardé le projet pour une raison de coûts, mais maintenant, on peut aller de l'avant» , mentionne-t-il.
En plus des nombreuses autres infrastructures sportives déjà présentes sur le territoire de Saint-Maurice, ce nouveau terrain double permettra de promouvoir les saines habitudes de vie. «Le but de la construction de ce terrain de tennis est d'améliorer la qualité de vie des citoyens. On sait qu'on est dans un comté très jeune, donc on doit se donner les moyens d'attirer encore plus de jeunes familles», souligne le député de Saint-Maurice-Champlain et ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne. 
Si tout se déroule comme dans les plans, les citoyens pourront bénéficier des installations en août 2018.
Le maire de la Municipalité, Gérard Bruneau, voit grand. Ce dernier souhaite offrir à sa population au cours des prochaines années, si l'aide financière est au rendez-vous, un terrain de Dekhockey. «Chaque fois qu'on ajoute des équipements sportifs, on vient encore plus augmenter l'animation de la municipalité. Avec notre jeune population, c'est ça qu'il faut», avoue M. Bruneau.