Le Nouvelliste
Le docteur Gilles Vincent prendra sa retraite en juin et il n’est pas tendre à l’endroit de la réforme du ministre de la Santé Gaétan Barrette.
Le docteur Gilles Vincent prendra sa retraite en juin et il n’est pas tendre à l’endroit de la réforme du ministre de la Santé Gaétan Barrette.

Un système qui «coule comme le Titanic»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le système de santé actuel surcharge de façon dramatique les infirmières et les médecins, et met la population excessivement à risque. C’est là l’avis du Dr Gilles Vincent, qui est l’un des premiers médecins en Mauricie à être passé au privé il y a maintenant douze ans et qui prendra sa retraite en juin prochain, se disant épuisé du système dans lequel il doit tout de même évoluer malgré sa pratique privée.