Le Nouvelliste
Le SPPSAM-CSN croit qu’offrir un salaire à taux double la fin de semaine diminuerait la problématique du manque de personnel au CIUSSS.
Le SPPSAM-CSN croit qu’offrir un salaire à taux double la fin de semaine diminuerait la problématique du manque de personnel au CIUSSS.

Un syndicat réclame un taux double la fin de semaine

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Des gestionnaires du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec seront à nouveau présents cette fin de semaine dans la plupart des centres d’hébergement de la région, afin de prêter main-forte aux employés qui sont en sous-nombre de manière criante depuis plusieurs semaines. C’est ce dont ont à nouveau convenu le CIUSSS et le Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers du CIUSSS Mauricie et Centre-du-Québec (SPPSAM-CSN) à l’issue d’une rencontre, jeudi. Le syndicat a également proposé au CIUSSS de payer à taux double les employés qui travaillent la fin de semaine afin d’inciter davantage de personnes à le faire, mais dit avoir essuyé un refus catégorique.