Le spectacle de Nezha, l’enfant pirate a été annulé samedi, en raison d’un problème technique.

Un spectacle annulé en raison d’un problème technique

SHAWINIGAN — En raison d’un problème technique, la Cité de l’énergie de Shawinigan a été dans l’obligation d’annuler samedi la représentation du spectacle Nezha, l’enfant pirate qui affichait salle comble. Heureusement, ce n’est que partie remise.

«Présenter un spectacle excessivement technique, dans un amphithéâtre unique au monde, vient certainement avec son lot de risques», peut-on lire dans la plus récente publication Facebook sur la page de la Cité de l’énergie.

C’est la première fois en 17 ans qu’un bris majeur force l’annulation d’une représentation. Quelques heures avant que le spectacle débute, deux boîtes d’engrenage du plateau tournant sur la scène se sont cassées et ont provoqué un gros boum, comme l’explique Michel Trudel, directeur des opérations à la Cité de l’énergie de Shawinigan. «En allant à sa position de départ, l’acier a frappé et le plateau tournant a arrêté de tourner. À 9 h 15, nous avons averti le public que nous ne pouvions pas présenter», soutient-il. «C’est malheureux, mais ce sont des situations que l’on ne contrôle pas», ajoute Mr Trudel.

Le directeur espère réparer l’engrenage brisé le plus tôt possible pour être en mesure de présenter le spectacle du 7 août, qui affiche également complet. «Nous allons travailler jour et nuit. On se croise les doigts», dit-il. Les centaines de spectateurs qui sont retournés bredouilles à la maison ce samedi se sont soit fait rembourser leur billet sans condition ou ont pu opter pour une autre représentation à une autre date.

Malgré tout, la saison estivale va bon train pour la Cité de l’énergie qui depuis le début de l’été accueille des milliers de curieux. En ce qui a trait au spectacle Nezha, la salle est remplie presque tous les soirs du mardi au samedi. «Nous en avons perdu un, nous espérons ne plus en perdre d’autres», conclut Michel Trudel.

Nezha, l’enfant pirate fait place à un tout autre monde en remplaçant l’univers d’Amos Daragon, qui a été présenté pendant trois ans auparavant à la Cité de l’énergie. Rappelons que cette toute nouvelle production du Cirque Éloize sera présentée jusqu’au 18 août. Il s’agit du premier spectacle permanent pour le cirque qui a célébré son 25e anniversaire cette année. Plus d’une vingtaine d’artistes présentent l’histoire d’une jeune orpheline devenant une redoutable pirate.