Une vingtaine d'exposants étaient présents au premier Salon de l'immobilier organisé par la Chambre immobilière de la Mauricie, au Musée POP, samedi.

Un Salon pour y voir clair dans le marché de l’immobilier

TROIS-RIVIÈRES — Le premier Salon de l’immobilier s’est ouvert samedi au Musée POP de Trois-Rivières. En regroupant une vingtaine d’entreprises reliées au domaine de l’immobilier, la Chambre immobilière de la Mauricie (CIM) veut permettre aux futurs acheteurs et vendeurs de propriétés dans la région d’y voir plus clair dans leurs démarches, qui sont devenues beaucoup plus complexes avec les années.

«On trouvait que ce serait pratique pour les gens, explique Hassan Chellah, président de la CIM. Ils doivent beaucoup magasiner avant d’acheter ou de vendre dans l’immobilier, pour trouver un arpenteur ou un inspecteur, par exemple. En venant ici, ça leur permet de les rencontrer, de voir les avantages qu’il y a à travailler avec telle ou telle entreprise.»

Un autre avantage de regrouper ces acteurs au même endroit est d’avoir l’occasion de mieux comprendre certains aspects ou démarches d’une transaction immobilière. Si internet donne accès à énormément d’information, cela ne veut pas forcément dire que celle-ci est facile à comprendre.

«Même si on a accès facilement à des réponses, c’est devenu plus compliqué de démêler tout ça, reconnaît M. Chellah. Le marché immobilier, c’est plus complexe qu’il y a 20 ans: les règlements municipaux ont changé et il y a des choses très techniques à gérer comme le certificat de localisation. Il y a plus de choses à regarder. Aujourd’hui, on ne peut plus juste acheter une maison, on achète l’eau, les servitudes, etc.»

Hassan Chellah, président de la Chambre immobilière de la Mauricie.

Plusieurs conférences sont par ailleurs organisées pendant la durée du Salon, sur une variété de thèmes comme les vices cachés, le certificat de localisation, les pièges à éviter à l’achat d’une propriété et l’assurance hypothécaire. L’événement se poursuit dimanche, de 10 h à 17 h.

La CIM espère accueillir entre 1500 et 2000 visiteurs pour cette première édition, un pari qui pourrait s’avérer ardu à remporter en raison de la météo annoncée pour la fin de semaine, avec un avertissement de froid extrême samedi et un avertissement de tempête hivernale dimanche. L’organisme qui regroupe les courtiers en immobilier de la Mauricie est toutefois encouragé par la réponse des exposants et des conférenciers.

«Ça a été très bien accueilli, se réjouit M. Chellah. Les courtiers immobiliers sont très fiers d’avoir organisé ça. Maintenant, on espère avoir un gros ‘‘wow’’ des visiteurs!»

Le Salon de l’immobilier est accessible gratuitement au Musée POP. Le stationnement à l’édifice Capitanal est également gratuit pour l’occasion.