Cristina Moscini, coordonnatrice aux événements et aux communications du Rond Coin, et Katia Fenoll Martin, la patronne du café du Rond Coin, lors du tour gourmand offert jeudi aux médias.

Un repas, trois restos pour le Petit Tour gourmand de Saint-Élie

SAINT-ÉLIE-DE-CAXTON — Trois restaurants de Saint-Élie-de-Caxton unissent leurs forces afin de proposer dès ce printemps un repas qui se décline en plusieurs plats, mais aussi en plusieurs lieux.

Le Rond Coin, le Lutin marmiton et le Prince Élie viennent de concocter le Petit Tour gourmand de Saint-Élie. Chaque restaurant prépare un plat constituant un repas de trois services. Le client se déplace d’un établissement à l’autre pour déguster l’entièreté de son repas.

L’idée de constituer un tour gourmand vient de Cristina Moscini. La coordonnatrice aux événements et aux communications du Rond Coin veut profiter de l’arrivée de nouveaux propriétaires au sein de ces trois établissements au cours de la dernière année afin de mettre de l’avant un tel projet.

«Chaque établissement a sa spécialité, mais on a fait des ajouts de cuisine du monde. Ici, ce sont les soupes, les salades, les cocktails. Au Prince Élie, ce sont des spécialités bistro et une bouffe familiale. Au Lutin marmiton, c’est plus élaboré avec des tables d’hôtes et des desserts. Ça se fait vraiment en collaboration entre tout le monde. On est tous des amis!», explique Mme Moscini, en précisant que les produits locaux continueront d’avoir une belle place au sein de ces trois restos.

Ce tour gourmand est une façon d’attirer des visiteurs dans les établissements. Cela leur permettra également de faire une courte virée dans le village, de rencontrer les gens qui fréquentent ces restos et de profiter des ambiances particulières à chacun.

«C’est une bonne idée, confie Katia Fenoll Martin, aux commandes du café du Rond Coin depuis un an. Le concept est le fun et ça amène une collaboration entre les restaurateurs. On a tous quelque chose à offrir.»

Pascale Plante salue cette initiative de trois entreprises qui décident de travailler ensemble.

«Les gens aiment les offres forfaitaires. On le voit à Saint-Sévère (avec la Tournée des artisans regroupant le domaine et vins Gélinas, Passion Lavande et Rien ne se perd, tout se crée). C’est le même principe, mais avec le côté gourmand», mentionne la coordonnatrice du développement touristique de la MRC de Maskinongé.

Cristina Moscini précise que les collaborateurs du Petit Tour gourmand vont bientôt déterminer le prix demandé pour un tel repas. Elle assure que la formule sera abordable pour les clients et équitable pour chaque restaurateur.