Sylvain Hudon est animateur en chef à la MDJ de La Tuque.
Sylvain Hudon est animateur en chef à la MDJ de La Tuque.

Un projet pour prévenir l’isolement des jeunes à La Tuque

LA TUQUE — La Maison des jeunes de La Tuque a reçu un important coup de main de Centraide Mauricie afin de poursuivre et développer davantage son projet de jeu de rôle.

«On est vraiment fiers de ça. C’est un projet pour aider les jeunes à sortir de l’isolement et socialiser entre eux tout en visant la persévérance scolaire, l’entraide, le développement social, etc.» souligne Sylvain Hudon, animateur en chef à la maison des jeunes de La Tuque.

Pour le jeu de rôle, les jeunes adeptes pourront se connecter à distance avec différentes plateformes disponibles sur le web. Pour s’assurer de l’accessibilité du projet à tous, trois ordinateurs et des casques d’écoute ont été achetés par la Maison de jeunes avec le montant octroyé par Centraide Mauricie. Ils seront mis à la disposition des jeunes en respectant la distanciation sociale.

La MDJ a même fait appel à Mathieu Fortin, un auteur de la Mauricie, pour écrire l’histoire. Les jeunes ont été rencontrés par l’écrivain. Ils ont exprimé leurs intérêts pour le récit. On a également demandé d’intégrer l’esprit autochtone dans l’aventure.

«Ce sera l’historique du monde dans lequel on va jouer… […] Notre histoire pour le jeu de rôle va se baser sur cette histoire et se dérouler 200 ans après, les jeunes qui vont avoir lu l’histoire vont reconnaître des lieux du livre, des statues, des personnages, etc.»

«Les jeunes vont avoir de la lecture et je les incite aussi à créer un personnage, à écrire leur descriptif», note Sylvain Hudon.

Cette activité permettra aux animateurs d’offrir un soutien pédagogique et psychosocial s’il y a lieu. On souligne également qu’il s’agit d’une approche «vivante, créative et imaginative et qui est très utile à la découverte de soi».

Les autres maisons de jeunes de la région pourront également se mettre de la partie et déjà, certaines ont manifesté de l’intérêt.

La MDJ de La Tuque a reçu une subvention de 7800 $ pour son projet.