Un programme d’amélioration de la mobilité voit le jour à Trois-Rivières

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières se dote d’un nouveau programme d’amélioration de la mobilité, une initiative qui a comme objectif de subventionner des projets qui favorisent notamment le transport collectif, la fluidité de la circulation, la sécurité des usagers des voies publiques et la gestion du stationnement hors rue.

Concrètement, ce programme vise à encourager l’amélioration de la circulation et de la gestion des stationnements en finançant des projets qui permettront «d’organiser le milieu et de mettre en place des outils ou des éléments pour améliorer la situation et la qualité de vie dans certaines zones problématiques». Tous les organismes à but non lucratif (OBNL) et les organismes publics de Trois-Rivières peuvent soumettre des idées qu’ils aimeraient voir se concrétiser.

Le conseiller municipal Claude Ferron explique que l’argent qui sera investi dans les projets qui seront sélectionnés provient d’une cagnotte d’environ 580 000 $, composée d’une portion des frais de contravention perçus au cours des dernières années sur les propriétés des organismes faisant partie du «carrefour du savoir», composé des maisons d’enseignement supérieur et des établissements du CIUSSS – MCQ.

«La Ville pourra mettre jusqu’à 25 000 $ dans un projet. Ça pourrait par exemple être la mise en place de douches ou d’un abri pour les vélos», indique-t-il.

Les modalités du programme ainsi que les formulaires seront disponibles dès mercredi sur le site Internet de la Ville (v3r.net). La première période pour les dépôts se terminera le 31 mars prochain. Dans le futur, deux périodes seront ouvertes annuellement.