À l'annonce du premier Salon de l'alimentation de la Mauricie, on retrouvait entre autres Stéphanie Hamel de Corbeil électroménagers, présentateur officiel, Giovanni Apollo, porte-parole, ainsi que Sylvie Allard et Stéphane Gauthier de Gestion événementielle Amalgame, qui organisent l'événement.

Un premier Salon de l'alimentation en Mauricie

La première édition du Salon de l'alimentation de la Mauricie aura lieu les 25, 26 et 27 avril à la Bâtisse industrielle de Trois-Rivières. Et pour cette première, le porte-parole est le chef réputé Giovanni Apollo.
Stéphane Gauthier et Sylvie Allard de Gestion événementielle Amalgame, les promoteurs de l'événement, visent large, tant dans l'offre que le public ciblé. «On veut que l'ensemble de la population puisse découvrir le maximum de produits», fait savoir M. Gauthier.
Et pourquoi à Trois-Rivières? «Le centre de la Mauricie a un bassin de producteurs, d'éleveurs, que la plupart des gens ne peuvent même pas imaginer. Il va y avoir des exposants de Montréal, de l'Estrie, mais la plupart vont venir du centre de la Mauricie. Donc, le bassin, l'accessibilité de la région, c'est un incontournable. Aussi, il n'y a rien qui se fait en région qui soit pareil. Au fil des prochaines années, on veut créer un maillage avec les producteurs et les distributeurs. Si on est capable de réunir ces gens-là et qu'ils échangent entre eux pour avoir une meilleure distribution des produits, on aura atteint un objectif», indique le Trifluvien.
La programmation du Salon comprendra notamment l'enregistrement de l'émission L'Épicerie le vendredi, la création de plats par Giovanni Apollo à partir des produits trouvés sur place, des conférences et des ateliers. Outre les produits alimentaires, il y aura également des appareils et accessoires de cuisine. «Le dimanche sera consacré à la famille. Ce sera donc un feu roulant d'activités», prévient Mme Allard.
L'admission sera de 12 $ pour les adultes et sera gratuite pour les enfants de 12 ans et moins. «Les exposants pourront faire déguster leurs produits, et ce, gratuitement. De plus, les visiteurs pourront acheter des produits pour rapporter chez eux. Et dans les ateliers de cuisine, les gens pourront également déguster», précise M. Gauthier.
Les organisateurs attendent entre 60 et 70 exposants. Les producteurs et éleveurs intéressés peuvent encore s'inscrire au www.salonalimentationmauricie.com.
Giovanni Apollo entend prendre son rôle au sérieux. «Je veux être un vrai porte-parole qui porte les produits du terroir de la Mauricie sur nos tables et qui les fait connaître au grand public», note-t-il.
De plus, il prévoit avoir l'occasion de parler du Salon de l'alimentation de la Mauricie bien au-delà des frontières régionales.
«D'abord au niveau national, parce que je vais encore beaucoup à la télé. Mais également à l'international, parce que je vais participer à deux salons aux États-Unis: un à New York et l'autre à Houston (d'ici le dernier week-end d'avril). Et je vais parler du Salon de Trois-Rivières», confie-t-il.