Un centre d’hébergement est aménagé un fois de plus à l’École nationale de police de Nicolet.
Un centre d’hébergement est aménagé un fois de plus à l’École nationale de police de Nicolet.

Un premier décès de la COVID-19 depuis juin

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — La COVID-19 a fait une première victime dans la région depuis le 25 juin, rapporte la direction régionale de la Santé publique de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Cette 212e victime depuis le début de la pandémie habitait dans une résidence privée pour personnes âgées.

«Ce décès indique que le virus est toujours présent dans la communauté et peut toucher n’importe quelle catégorie d’âge. On voit que ce sont les jeunes qui sont davantage atteints, mais la contamination peut avoir lieu encore chez les personnes vulnérables», mentionne Guillaume Cliche, porte-parole au Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ). 

«Le premier ministre l’a répété en conférence de presse mercredi, c’est important de respecter les mesures de distanciation et de protection. Surtout avec le long week-end de l’Action de grâce qui s’en vient. Ce n’est pas le meilleur moment d’aller rendre visite aux grands-parents.»

Le CIUSSS MCQ n’a pas voulu donner d’information quant au décès qui est rapporté dans le bilan de mercredi. «Le décès est survenu dans une ressource de la communauté, dans une résidence pour aînés ou une ressource intermédiaire», précise Guillaume Cliche. 

«Nous ne pouvons identifier la résidence de la personne décédée ni sa région. Ça permettrait de trop facilement identifier la personne et nous avons un devoir de confidentialité.» 

42 nouveaux cas de COVID-19

Alors que la région est toujours au palier orange, 42 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés. On dénombrait mercredi 400 cas actifs sur l’ensemble du territoire de la région. 

Sur les 42 nouveaux cas, 25 proviennent du Centre-du-Québec, dont 18 dans la MRC de Drummond. Les MRC d’Arthabaska et de Nicolet-Yamaska comptent respectivement cinq et deux nouvelles contaminations. 

En Mauricie, 14 des dix-sept nouveaux cas sont à Trois-Rivières. Les MRC de Maskinongé et des Chenaux ainsi que la ville de Shawinigan enregistrent chacune un nouveau cas. 

Les hospitalisations demeurent stables avec neuf, dont une aux soins intensifs.

Bien que la Santé publique évoque depuis plusieurs jours la possibilité de passer en zone rouge, la Mauricie et le Centre-du-Québec demeurent en zone orange.

«Nous sommes toujours dans une zone orange et il y a des indicateurs qui sont préoccupants qui tendent vers le rouge», précise Guillaume Cliche.

«Par contre, depuis les trois derniers jours, on voit que la tendance est à la hausse, mais on voit moins de nouveaux cas.»

Par ailleurs, l’éclosion à l’unité de neurologie du Centre hospitalier affilier universitaire régional (CHAUR) à Trois-Rivières compte maintenant six cas chez les patients. Un cas de COVID-19 a aussi été dépisté chez un membre du personnel. Rappelons qu’un dépistage massif est  en cours à cette unité. 

Afin de protéger les milieux hospitaliers, Québec a annoncé une des mesures de restriction des visites. Seules les visites des proches aidants et lors de situations exceptionnelles sont autorisées. Certains secteurs ont aussi des consignes spécifiques. Mercredi après-midi, les agents de sécurité du CHAUR devaient faire respecter les nouvelles directives.



« Nous sommes toujours dans une zone orange et il y a des indicateurs qui sont préoccupants qui tendent vers le rouge »
Guillaume Cliche

L’École nationale de police à nouveau un centre d’hébergement

Le CIUSSS MCQ a annoncé mercredi la réouverture du centre d’hébergement alternatif à l’École nationale de police de Nicolet. Dès le 8 octobre, 101 places seront disponibles pour accueillir des personnes atteintes de la COVID-19 qui doivent s’isoler. 

«Dans le contexte actuel, l’ouverture de ce site non traditionnel de soins est un incontournable pour limiter la contagion à l’intérieur des ressources d’hébergement dans la communauté et permettre le confinement sécuritaire des usagers», mentionne Julie Michaud, agente d’information au CIUSSS MCQ. 

De nouvelles écoles touchées

Un autre groupe de l’école secondaire Val-Mauricie est touché par la COVID-19. Un élève d’une classe de 4e secondaire a reçu un résultat positif, ce qui entraîne le retrait des élèves de sa classe. Les adolescents de ce groupe doivent demeurer à la maison, le temps que la Santé publique effectue l’enquête épidémiologique. Les parents des élèves concernés ont reçu une lettre de la Santé publique mercredi pour leur indiquer la marche à suivre. 

Mercredi, une seule école de la Mauricie a fait son apparition sur la liste des écoles touchées du ministère de l’Éducation, soit l’école Avenues Nouvelles du Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy. On y apprend aussi que de nouveaux cas ont été découverts à l’école secondaire Chavigny. En tout, 20 écoles de la Mauricie se retrouvent sur la liste du ministère. 

Au Centre-du-Québec, on dénombre un total de 30 écoles touchées par la COVID-19. Une seule nouvelle école a toutefois fait son apparition sur la dernière version de la liste du ministère de l’Éducation.