Le nouveau pont sur la rivière Bazin.

Un pont fait des heureux à Parent

La Tuque — Le club de motoneige Alliance du Nord à Parent, en Haute-Mauricie, connaît une excellente saison de motoneige. Les centaines de milliers de dollars qui ont été investis dans les infrastructures y sont certainement pour quelque chose. L’organisme a renforcé la sécurité des usagers en construisant un pont sur la rivière Bazin.

Ce pont représente un lien durable et sécuritaire entre les régions de la Mauricie et des Laurentides pour les adeptes de véhicules hors route. D’ailleurs on prévoit que la saison de motoneige sera plus longue cette année.

«Le pont représente des investissements de 540 000 $. C’est non négligeable et ça prolonge la saison. Il fallait toujours attendre que la rivière soit gelée et on perdait deux à trois semaines de motoneige et à la fin de la saison, il fallait fermer le sentier parce que la rivière n’était pas sécuritaire. On perdait encore deux à trois semaines de motoneige. C’était un peu le même problème l’été avec le quad», a commenté François Thouin du club de motoneige Alliance du Nord.

La construction du pont a été complétée à la mi-décembre et devrait être inaugurée officiellement en mars.

«Il y a eu plusieurs tentatives et plusieurs demandes avant d’en arriver là. Ça faisait cinq ans qu’on attendait après ça et on a fini par l’avoir», se réjouit M. Thouin.

Il faut dire que la saison bat son plein de façon positive dans ce secteur de La Tuque. L’achalandage est exceptionnel depuis le début du mois selon le dirigeant club de motoneige.

«On est chanceux ici, la qualité des sentiers est excellente. Il y a eu de la neige tôt, il y a eu du froid aussi qui nous a permis de faire un bon fond. On a de la machinerie neuve, c’est certain que ça nous aide aussi. Les sentiers sont vraiment très beaux et les commentaires sont très bons. Je pense qu’on se démarque. Au niveau de la qualité des sentiers, je dois dire que c’est une très bonne année chez nous.»

Il faut dire que le club a investi beaucoup d’argent en équipement pour l’entretien des sentiers dans les deux dernières années.

«On a quand même investi 680 000 $ en équipement pour surfacer. Ce n’est pas négligeable. Il y a aussi beaucoup d’améliorations qui ont été faites, qui font en sorte que les sentiers sont vraiment beaux et que les gens ont tout avantage à venir», a noté François Thouin.

«On va avoir commencé plus tôt, d’ailleurs c’est un record pour nous d’avoir ouvert le 12 décembre et on s’attend de se rendre, à moins d’un revirement très exceptionnel, jusqu’à la fin mars. C’est très prometteur et c’est très bon pour nous», a-t-il conclu.