Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque, accompagné des deux instigateurs du projet, Jean-Félix Massicotte et Kirk Dinan.

«Un parc qui répond à nos attentes»

TROIS-RIVIÈRES — Les nouvelles installations du parc de planche à roulettes Des Ormeaux, issues de l’initiative de jeunes planchistes, ont été inaugurées jeudi par la Ville de Trois-Rivières.

Les planchistes Jean-Félix Massicotte et Kirk Dinan se sont présentés aux bureaux de la Ville il y a deux ans. Ils avaient en main une pétition signée par environ 300 personnes qui demandaient à ce que les installations du parc de planche à roulettes des Ormeaux soient rénovées.

Ils souhaitaient notamment que le parc soit construit en béton.

«Après les rencontres, les courriels, les croquis et les esquisses, on a finalement un parc qui répond à nos attentes», a affirmé Jean-Félix Massicotte lors de l’inauguration.

Le maire Yves Lévesque est conscient que les parcs de planche à roulettes de la ville sont, pour la plupart, désuets.

«Effectivement, quand on allait voir les skateparks qu’on a sur notre territoire, il n’y avait pas beaucoup de monde qui les utilisait», a soutenu le maire de Trois-Rivières.

Yves Lévesque a tenté de tester les nouvelles installations du parc des Ormeaux...

Un parc issu d’une participation citoyenne
Yves Lévesque est convaincu que l’implication de planchistes dans la conceptualisation de ce projet les incite à avoir un sentiment d’appartenance envers les installations.

«Ça fait en sorte que quand les jeunes utilisent les équipements, il y a un certain respect», explique le maire, qui a notamment testé les installations sans toutefois que ce soit un franc succès. M. Lévesque a en effet tenté d’utiliser une planche à roulettes pour ensuite chuter sur la surface de béton.

La participation de planchistes au projet a également guidé la Ville quant aux investissements nécessaires pour les nouvelles installations.

Au départ, les coûts étaient évalués à environ 300 000 $. Par contre, après plusieurs consultations auprès de Jean-Félix Massicotte et Kirk Dinan, la Ville a décidé d’augmenter le budget à 700 000 $.

Le maire Lévesque a expliqué vouloir construire un parc qui serait utilisé par les jeunes au lieu d’investir un moindre coût et de gaspiller ce montant.

Finalement, les nouvelles installations auront nécessité une somme d’environ 600 000 $.

Le parc de planche à roulettes des Ormeaux pourra accueillir des événements qui auront des retombées économiques dans la région.

Déjà, le Jam Dézo, organisé par Adrénaline Urbaine en collaboration avec la Direction de la culture, des loisirs et de la vie communautaire, est prévu le samedi 7 juillet.