Un panneau en l’honneur de la famille Corbin

La Ville de Trois-Rivières a inauguré un nouveau panneau d’interprétation à l’angle du boulevard des Estacades et du chemin du Passage afin de rendre hommage à la famille Corbin. La Ville a souhaité mettre en valeur la riche contribution de cette famille à l’émancipation sociale et économique du secteur Cap-de-la-Madeleine, et expose un mode de transport qui permettait de faire le lien interrives, soit une plateforme flottante lourde et peu maniable opérée à partir du rivage par un système de poulies et de câbles. Inaugurée en 1736, la plateforme a été opérationnelle jusqu’au 20e siècle, moment où les Corbin étaient maîtres de poste et passeurs. Le panneau s’ajoute à un circuit d’interprétation culturelle qui compte plus de 100 panneaux à travers la ville.

Bientôt un plan d’agriculture urbaine

La Ville de Trois-Rivières est présentement en train d’élaborer son tout premier plan d’agriculture urbaine. Afin de pouvoir dresser un portrait fidèle de cette pratique sur le territoire de la ville, on invite les gens à donner leur opinion en répondant à un court questionnaire qui est présentement en ligne sur le site web www.v3r.net. La Ville ira également à la rencontre de la population les 15 et 17 octobre prochains au centre commercial Les Rivières afin de pouvoir recueillir des données de ce côté également.

La Ville travaille en collaboration avec divers organismes pour l’élaboration de ce plan, dont La Brouette et Les Incroyables comestibles. Un comité regroupant plusieurs experts ainsi que des élus municipaux a également été mis en place pour la démarche. L’adoption du plan est prévue pour 2019 et visera à mettre en place des actions concrètes pour promouvoir et soutenir les projets d’agriculture urbaine, contribuant au verdissement des milieux de vie et la lutte aux îlots de chaleur.

Au printemps dernier, Trois-Rivières avait été l’une des neuf municipalités sélectionnées par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec pour développer un plan d’agriculture urbaine.

Revitalisation des rues Fusey et Sainte-Madeleine

Le conseil municipal de Trois-Rivières a été saisi mardi soir d’un avis de motion qui annonce la mise en place prochaine d’un programme de revitalisation des artères commerciales des rues Fusey et Sainte-Madeleine, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

La Ville avait déjà mis en place, l’an dernier, un programme d’incitation pour les places d’affaires qui souhaitaient s’installer au centre-ville de Trois-Rivières, et une aide financière accompagnait la location d’espaces de bureaux dans le périmètre du centre-ville.

Ce nouveau programme d’aide financière s’inscrit dans la même enveloppe budgétaire, mais vise désormais les commerces de proximité. Ainsi, l’aide, qui pourrait se traduire par une contribution de 3$ à 6$ du pied carré locatif, s’adresse surtout aux commerces qui veulent s’établir dans les locaux présentement vacants sur les rues Fusey ou Sainte-Madeleine.

«Présentement, on compte 32% de locaux vacants sur ces deux artères», note le maire Yves Lévesque.