La Coop le 507 ouvre un atelier de poterie dans ses locaux afin de diversifier son offre. Sur la photo, on peut voir Sylvie Gendron, enseignante de poterie, Michel Lemieux, enseignant de poterie, Isabelle Clément, enseignante de façonnage et de tournage et Daphnée Sarazin, étudiante.
La Coop le 507 ouvre un atelier de poterie dans ses locaux afin de diversifier son offre. Sur la photo, on peut voir Sylvie Gendron, enseignante de poterie, Michel Lemieux, enseignant de poterie, Isabelle Clément, enseignante de façonnage et de tournage et Daphnée Sarazin, étudiante.

Un nouvel atelier de poterie à la Coop le 507

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — La crise de la COVID-19 a poussé de nombreuses entreprises à diversifier leur offre au cours des derniers mois. C’est le cas de la jeune coopérative trifluvienne, La Coop le 507, qui ajoute une nouvelle corde à son arc en ouvrant un atelier de poterie dans ses locaux.

La mission du nouvel atelier est de rendre accessibles l’équipement de poterie ainsi que le lieu de création à ses membres, mais également à la population désireuse d’en apprendre davantage sur cette forme d’art.

En plus d’être un lieu de création et de travail pour les céramistes de la région, l’atelier propose également une programmation de cours en lien avec les différentes techniques de poterie, allant du façonnage au tournage, puis aux cours de décor.

Le projet a notamment pu voir le jour grâce à une somme de 13 000 $ accordée à la coopérative dans le cadre du Fonds spécial de subvention pour la COVID-19 mis sur pied par Innovation et Développement économique Trois-Rivières.