Les membres du comité sur la photo sont : Pierre-David Tremblay, Louis Lacasse, Julie Boulet, Édith Bérubé, Jacques Fraser, Denise Hébert, Marcel St-Pierre et Marjolaine Hébert St-Pierre. Absents : Remy Beaudoin, Luc Martel, Ginette Girard et Julie Noël.

Un nouveau comité santé à La Tuque

LA TUQUE — Un nouveau comité santé a été lancé officiellement à La Tuque, vendredi. Une douzaine de personnes veilleront au maintien et au développement des soins et des services de santé pour la population du Haut Saint-Maurice. Ce comité tiendra compte à la fois des besoins identifiés et des spécificités du territoire de la Haute-Mauricie.

«Une analyse fine des dossiers sera faite et nous conduira à des interventions concrètes tant au niveau administratif que politique, dans le but d’assurer la pérennité des services pour tous les usagers. […] On veut se mettre rapidement en mode solution, on n’est pas là seulement pour critiquer», souligne Julie Boulet, conseillère au développement économique, qui agira comme coordonnatrice du comité.

«On ne part pas en guerre contre le CIUSSS, on veut mettre nos forces en commun», a-t-elle ajouté.

Le comité assure qu’il va travailler de concert avec les autres organismes et partenaires du milieu afin d’identifier les écarts et les enjeux quant aux soins et services offerts. On veut proposer des actions pour corriger les écarts, évaluer les progrès réalisés et communiquer à la population les priorités et les actions retenues ainsi que les résultats obtenus.

Actuellement, il n’y a aucun représentant du Haut Saint-Maurice au Conseil d’administration du CIUSSS MCQ, mais on assure que cette initiative n’est pas dans le but de remédier à la situation. L’idéal serait d’avoir les deux selon le comité.

L’ancien président du Centre de santé de La Tuque et ancien membre du conseil d’administration du CIUSSS MCQ, Jacques Fraser, s’est joint au comité. Il estime qu’il faut être proactif et qu’il est impératif de monter la garde concernant les services dispensés à La Tuque.

«La centralisation pour moi, ç’a été un coup dur pour nos soins de santé ici. Il faut garder nos services ici. Il faut garder l’accessibilité aussi […] Il faut arrêter l’hémorragie vers une centralisation à l’extérieur», a-t-il noté.

Le lancement de ce comité tombe à point selon les dires de la coordonnatrice des services administratifs et des services techniques du CIUSSS MCQ à La Tuque qui n’a pas hésité à s’associer au comité.

«Je vois le comité comme un beau partenariat. C’est un levier de plus pour améliorer les services et même les développer […] On réalise qu’il faut se rapprocher de la population et qu’il faut tenir compte des spécificités de chacun des territoires», souligne Édith Bérubé.

Le conseil municipal estime qu’il est primordial d’assurer la rétention des aînés et des personnes vulnérables sur le territoire et l’attraction de travailleurs et de jeunes familles qui «se soucient assurément de l’efficience de notre système de santé».

«La présence de ce comité au sein de la collectivité permettra un suivi rigoureux des défis et des enjeux d’accessibilité et de qualité des services auxquels tous les Latuquois ont droit. […] On veut être le porte-parole du citoyen dans la machine. On veut aussi consolider ce qui va bien», souligne le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay.

La population sera invitée à échanger avec le comité afin d’orienter les travaux le 8 octobre prochain au Complexe culturel Félix-Leclerc lors d’une activité ouverte.

Le comité sera composé de Remy Beaudoin, Édith Bérubé, Julie Boulet, Jacques Fraser, Ginette Girard, Denise Hébert, Louis Lacasse, Luc Martel, Julie Noël, Marjolaine Hébert St-Pierre, Marcel St-Pierre et Pierre-David Tremblay.

«Ce sont des gens qui ont une connaissance pointue du dossier de la santé. On s’est mis en place rapidement et on a tous le même objectif», a conclu Mme Boulet.