Le Nouvelliste
Des citoyens se mobilisent pour signifier leur attachement au Zoo de Saint-Édouard et pour manifester leur appui à son propriétaire, Normand Trahan (sur la photo)
Des citoyens se mobilisent pour signifier leur attachement au Zoo de Saint-Édouard et pour manifester leur appui à son propriétaire, Normand Trahan (sur la photo)

Un mouvement de solidarité en appui à Normand Trahan

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
SAINT-ÉDOUARD-DE-MASKINONGÉ — Tandis que les procédures entourant le déplacement des animaux sont suspendues pour une durée indéterminée et que la classe politique tente de trouver des solutions aux conséquences économiques qu’aura la fermeture du Zoo de Saint-Édouard à court et moyen terme, des citoyens ont choisi de se faire entendre et d’occuper l’espace public pour exprimer leur attachement à l’institution édouardienne et leur appui à son propriétaire, Normand Trahan. Pétition, financement populaire et manifestation sont autant de façons dont se matérialise la préoccupation citoyenne.