Le Nouvelliste
De gauche à droite, Jean-Guy Doucet, maire de Saint-Léonard-d’Aston, Manon Daigle, directrice des soins du Centre l’Assomption, André Nadeau, président du C.A., et Sylvie Bérubé, directrice générale.
De gauche à droite, Jean-Guy Doucet, maire de Saint-Léonard-d’Aston, Manon Daigle, directrice des soins du Centre l’Assomption, André Nadeau, président du C.A., et Sylvie Bérubé, directrice générale.

Un milieu de vie pour les personnes alzheimer

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
SAINT-LÉONARD -D'ASTON — Il y a quelques mois, une nouvelle rue a vu le jour à Saint-Léonard-d’Aston. Cette rue se trouve au deuxième étage du Centre l’Assomption de Saint-Léonard-d’Aston, résidence pour personnes en perte d’autonomie. Sur cette rue habitent 13 résidents du centre, tous atteints de la maladie d’Alzheimer.