Le maître des échecs Victor Mikhalevski a affronté près de 20 joueurs de la région jeudi lors d’une démonstration au Carrefour Trois-Rivières-Ouest.

Un maître israélien des échecs à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Personne ne peut le contredire, une partie d’échecs est un très bon exercice pour notre cerveau. Mais jouer simultanément une vingtaine de parties en même temps relève de l’exploit.

C’est pourtant à ce jeu que s’est prêté jeudi soir le maître israélien des échecs, Victor Mikhalevski. Invité spécial de la 44e édition de l’Open d’échecs de Trois-Rivières, M. Mikhalevski a affronté lors d’une soirée au Carrefour de Trois-Rivières-Ouest simultanément un groupe de joueurs du club d’échecs de Trois-Rivières. Calme et toujours sûr de lui lors d’un coup, il passait d’un joueur à l’autre avec une facilité déconcertante.

«Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de jouer contre un grand maître comme lui», avoue Gilbert Mercure du comité organisateur de l’Open d’échecs de Trois-Rivières.

Tenu à l’hôtel Rodeway Inn de Trois-Rivières, ce tournoi annuel sanctionné par la Fédération québécoise des échecs et la Carrefour attire près de 230 joueurs de partout au Québec.

Il s’agit du plus important tournoi au Québec en termes de participants et le deuxième pour ce qui est de la bourse remise aux gagnants avec 11 300 $.

En plus de Victor Mikhalevski, deux autres grands maîtres internationaux seront présents soit Raymond Kaufmann des États-Unis et de Sabrina Latrèche de l’Algérie.