Philippe Nadeau, directeur-général du Digihub, Donald Angers, président de C3E et à l’avant, Pascal Nataf, cofondateur d’Affordance.

Un jeu shawiniganais pour le G7

SHAWINIGAN — Le Sommet du G7, à Charlevoix, approche à grands pas et le gouvernement fédéral, rappelons-le, avait mandaté le DigiHib Shawinigan pour dénicher et proposer les meilleures innovations numériques au Canada et les mettre en valeur à cette occasion. Une quinzaine de recommandations ont finalement été faites et neuf projets ont été choisis par le Bureau de gestion des Sommets, toutes villes canadiennes confondues. Bien que le nom de ces projets soit toujours sous embargo, le DigiHub a eu la permission de révéler qu’un jeu créé par une jeune entreprise fondée en 2013, le studio de jeux Affordance, pourra être mis en valeur auprès des quelque 2000 journalistes qui feront la couverture du Sommet.

«C’est un projet intéressant parce que ce n’est pas seulement une entreprise du DigiHub qui est là, c’est aussi un organisme bien connu à Shawinigan, le C3E», précise le directeur général du DigiHub, Philippe Nadeau.

Le Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E) est en effet le partenaire d’Affordance dans la création du jeu en question. Global Trivia Impact vise en effet à évaluer l’empreinte écologique générée par les utilisateurs. Les journalistes qui feront l’expérience de ce jeu seront appelés à répondre à des questions pour tester leurs connaissances au sujet de l’environnement et bénéficieront également d’une banque d’informations sur les diverses façons de diminuer leur impact sur l’environnement.

Philippe Nadeau souligne l’importance du lien qui existe «entre les grands donneurs d’ordre, les grandes entreprises, les grands organismes et les start-up (entreprises en démarrage) celles qui créent l’innovation parce que d’un côté, vous avez des idées, vous avez du financement et de l’autre côté vous avez l’expertise, le savoir-faire et les équipes», résume-t-il. «On est très fier que ce projet ait été retenu», indique M. Nadeau. «Je pense que ça va être une belle vitrine.»

Le président du C3E, Donald Angers, confie qu’il «y a un enjeu derrière ce jeu-là», enjeu que les deux partenaires entendent pousser plus loin. Non seulement veut-on sensibiliser les gens à de meilleures pratiques en lien avec l’efficacité énergétique, dit-il, mais aussi créer éventuellement une carte à points «verte» qui permettrait d’accumuler des points en jouant à ce jeu, mais aussi en achetant des produits de consommation dits écoénergétiques. Périodiquement, les points accumulés sur la carte pourraient être transformés en actions dans des compagnies écoénergétiques.

«C’est une économie circulaire qui est très intéressante», fait valoir Philippe Nadeau. Ce dernier croit que les journalistes attitrés à la couverture du G7 prendront le temps de découvrir le jeu Golbal Trivia Impact. «Entre deux activités», dit-il.

Le jeu fera partie d’un concept plus large qui sera présenté mercredi lorsque les entreprises participantes choisies seront dévoilées.

Si le choix s’est porté sur une entreprise comme Affordance et son jeu Global Trivia Impact, c’est que «le gouvernement avait des sujets d’intérêt pou le G7, notamment le développement durable», dit-il.

Le projet de carte verte fera partie d’une deuxième phase, précise-t-il.

Cette visibilité pour le DigiHub Shawinigan «a un impact assez important», assure M. Nadeau. «C’était un défi d’aller sélectionner les entreprises le plus judicieuses pour refléter cette innovation-là», dit-il, heureux de la visibilité dont bénéficiera le DigiHub pendant le G7 auprès des journalistes. On va pouvoir leur expliquer qui on est, ce qu’on fait et pourquoi on a été choisi pour représenter la vitrine de l’innovation du Canada», dit-il.