Le Nouvelliste
La guignolée du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières a permis d'amasser plus de 54 000 $.
La guignolée du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières a permis d'amasser plus de 54 000 $.

Un front froid de générosité

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — «Ce n’est pas parce qu’un enfant grandit dans un milieu défavorisé qu’il ne peut avoir de rêves.» Ces quelques mots prononcés par Johanne Grenon, la directrice administrative et financière du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières, résument bien l’essence de la pédiatrie sociale. Et pour mener à bien sa mission, cet organisme peut compter sur la générosité de la population qui s’est à nouveau manifestée samedi lors de sa guignolée annuelle où plus de 60 400 $ ont été amassés.