Tous ceux et celles qui se sont impliqués dans l’organisation des compétitions se disent extrêmement satisfaits de cette 15e année d’activités.

Un franc succès pour la 15e édition du St-Adelforce

ST-ADELPHE — Les amateurs de compétitions d’hommes forts ont été servis ce week-end alors que se tenait la quinzième édition du St-Adelforce.

Pour ses noces de cristal, l’événement s’était doté d’un tout nouveau partenariat avec le Circuit Hommes Forts lui permettant de présenter une compétition provinciale de niveau professionnel. C’était la toute première fois qu’un tel niveau était présenté lors du St-Adelforce. Pour l’occasion, une foule record a été enregistrée le dimanche alors que quelque 2000 spectateurs se sont rendus sur place pour voir à l’oeuvre les athlètes. En ce qui a trait à la traditionnelle compétition provinciale amatrice présentée le samedi, ce sont plus de 1000 spectateurs qui se sont présentés sous le toit de la patinoire extérieure de St-Adelphe pour y assister. Les attentes du comité organisateur ont ainsi été largement dépassées. «Tout cela est bien au-delà des objectifs que nous nous étions fixés. Un nombre si important de spectateurs a donné lieu à une ambiance plus électrisante que jamais. Les spectateurs ont donné de l’énergie aux hommes forts qui ont répondu à l’appel», mentionne la vice-présidente de l’équipe d’organisation, Laurianne Bacon.

Les gens sur place ont même eu droit à des luttes plus serrées que jamais de la part des hommes forts professionnels et amateurs venus de partout à travers la province. «Nous n’avions jamais vu des athlètes de ce calibre à notre événement. C’était extrêmement intéressant de voir les professionnels à l’oeuvre. Les amateurs, pour leur part, ont prouvé qu’ils étaient tout aussi capables d’offrir un spectacle de haute qualité aux visiteurs présents. Ils se sont livré un combat des plus serrés», ajoute Mme Bacon. 

L’organisation reconnaît d’ailleurs avoir été quelque peu victime de son succès pendant cette dernière journée. «N’ayant jamais reçu autant de spectateurs, les places ont manqué à l’appel et nous n’étions pas outillés pour répondre aux demandes de tout le monde», explique la vice-présidente. Elle assure que le tir sera corrigé l’an prochain et que tout le monde pourra y trouver son compte, peu importe le nombre de spectateurs.

Par ailleurs, les prestations musicales de la formation l’Arsenal et de Jonas Tomalty présentées le samedi soir ont elles aussi connu beaucoup de succès. Les organisateurs y voyaient une façon de rejoindre un plus grand public et selon eux, c’est mission accomplie. Des visiteurs de tous âges ont pu être accueillis lors de cette édition du St-Adelforce dont la mission était d’assurer le plaisir des plus jeunes comme des plus vieux grâce à une programmation des plus variées.

La plus grande fierté du comité organisateur est d’avoir pu présenter cet événement de façon complètement gratuite. «C’est grâce à l’appui de notre communauté que nous avons la chance d’offrir une programmation de cette envergure gratuitement. Les gens de St-Adelphe aiment la compétition et nous aident beaucoup à en faire une réussite.» 

Toute l’équipe d’organisation reconnaît également qu’une grande partie du mérite des succès connus lors de cette édition de l’événement revient essentiellement au travail exceptionnel de l’équipe de bénévoles dévouée qui met l’épaule à la roue chaque soir pour le bon déroulement des activités. «C’est unanime, les compétitions du St-Adelforce sont une réussite depuis si longtemps en raison de tous nos bénévoles effectuent un travail colossal pour que notre public ait la meilleure expérience année après année», avoue la vice-présidente.

L’organisation se dit extrêmement fière de cette édition et compte bien s’en servir comme levier pour les prochaines années. «Avec une telle réussite dans les livres, nous sommes confiants de pouvoir offrir un événement de la même qualité l’an prochain et pour toutes les années à venir», conclut Mme Bacon.