Plusieurs festivaliers ont bravé le mauvais temps hier soir pour assister au spectacle de Marc Dupré, le dernier de l'édition 2014 du FestiVoix.

Un Festivoix «magique»

L'honneur d'offrir le dernier spectacle de l'édition 2014 du FestiVoix revenait hier soir à Marc Dupré. Mais pour la première fois cette année, la pluie s'est malheureusement invitée au festival. Malgré les précipitations d'hier soir, la 21e édition du FestiVoix aura réussi à attirer de bonnes foules. Une édition pleine de «magie», selon les organisateurs.
Plusieurs admirateurs de Marc Dupré ont bravé le mauvais temps hier soir pour assister au dernier spectacle du FestiVoix. Habillés de leur imperméable et protégés par leur parapluie, les festivaliers n'ont pas voulu manquer leur rendez-vous avec l'auteur-compositeur-interprète et coach de l'émission La Voix. Heureusement pour eux, la pluie s'est arrêtée juste à temps pour le spectacle.  
Samedi soir, les festivaliers étaient conviés à une soirée de rock et de distorsion avec le guitariste et homme-orchestre Steve Hill et le vieux routier de la scène Michel Pagliaro. Les deux rockers ont offert des performances à la hauteur de leur réputation. 
Plutôt en soirée, la scène des Voix multiples accueillait Marie-Denise Pelletier accompagnée de la Maîtrise du Cap. Le site de la scène des Ursulines était bondé pour l'occasion. La plupart des spectacles présentés sur cette scène intime entourée d'arbres ont d'ailleurs attiré de bonnes foules lors du FestiVoix. 
Le directeur général de l'événement, Stéphane Boileau, n'hésite pas à qualifier de «magique» l'édition qui vient de se terminer. «Nous avons eu chaque jour des moments magiques», lance M. Boileau en vantant la programmation préparée par son équipe. 
«Dès le premier jour, le FestiVoix est parti très fort avec Luc De Larochellière et Andrea Lindsay ainsi que la revue musicale Showtime», estime-t-il. 
Cette première journée gratuite à l'occasion de la fête du Canada a lancé de belle façon les festivités. Par la suite, les foules étaient très nombreuses aux spectacles, particulièrement ceux présentés à la scène des Voix multiples et à celle des Voix populaires. Stéphane Boileau et son équipe du FestiVoix retiennent notamment comme moments forts de l'événement les spectacles de Grand Corps Malade, Louis-Jean Cormier, Gloria Gaynor, Jill Barber, Half Moon Run, Alex Nevsky, Steve Hill et Michel Pagliaro. 
La soirée de musique hip-hop avec Boogat et Radio Radio a toutefois été moins populaire. 
À l'exception d'hier, où le spectacle pour enfants a été annulé et celui de la scène des Voix jazz retardé en raison des précipitations, le FestiVoix n'aura connu que du beau temps. Une véritable bénédiction pour une organisation dont le succès repose en grande partie sur la bonne volonté de Dame Nature. Un spectacle extérieur sous la pluie et dans le froid, ce n'est pas aussi agréable pour les festivaliers. «Ça n'a rien à voir avec 2007 où nous avions eu 13 jours de pluie sur 10», souligne M. Boileau à la blague. «Nous avons une clientèle plus âgée au FestiVoix. Le temps et la température comptent beaucoup pour eux.» 
Stéphane Boileau n'est pas surpris que l'Expo de Trois-Rivières ait connu une augmentation de son nombre de visiteurs cette année. Il affirme que les deux événements qui se déroulaient presque en même temps cette année ont des publics complémentaires. «Nous n'avons donc pas nui à l'Expo. C'est une bonne chose.»
Les équipes du FestiVoix sont déjà à pied d'oeuvre pour démonter les scènes et les installations de l'événement. Le travail est déjà commencé à certains endroits depuis samedi soir. «Le démontage des sites
devrait se faire rapidement. Nous avons une équipe du tonnerre. D'ici deux ou trois jours, les citoyens pourront à nouveau avoir accès aux sites.»
L'édition 2015 du FestiVoix aura lieu du 26 juin au 5 juillet et prévoit neuf jours de spectacles (le festival prendra une pause le lundi). Nous savons déjà que le FestiVoix et l'Expo de Trois-Rivières n'auront pas lieu aux  mêmes dates.