Des démonstrations de slackline avaient lieu dans le cadre du Tribal Fest de Shawinigan, du 27 au 29 juillet au parc des Vétérans.

Un festival à l’image de Shawinigan

Shawinigan — Le Tribal Fest de Shawinigan, festival inspiré de France regroupant des sports de rue et de nature qui a lieu en fin de semaine, était fait pour avoir son édition en Mauricie, selon la directrice générale, Andréanne Boisvert.

«À Shawinigan, on a cette particularité-là de mixer l’urbain et la nature», a-t-elle indiqué.

L’organisation du festival croit pouvoir attirer au parc des Vétérans au moins 6000 personnes qui souhaitent à la fois s’initier à différents sports et assister à des démonstrations de professionnels.

Le BMX, le slackline, l’escalade et le yoga sont parmi les disciplines présentées au Tribal Fest.

Des entreprises de Shawinigan sont également sur place afin d’offrir leurs produits aux festivaliers.

«J’ai fait bien attention de donner de la visibilité et de faire travailler des gens de chez nous», a expliqué Andréanne Boisvert. Le Trou du diable, le Broadway et le Santé Taouk sont parmi les restaurateurs présents.

Des représentants du Défi hors piste, qui avait lieu à Trois-Rivières il y a deux semaines, ont également leur propre station qui s’adresse aux enfants au Tribal Fest.

«J’avais envie d’offrir aux enfants quelque chose de différent, de les faire bouger», a affirmé la directrice général du Tribal Fest. Le parcours adapté aux tout-petits est composé entre autres de cerceaux, de planches et de cônes.

Andréanne Boisvert a souligné le fait que les deux festivals visent une clientèle semblable. «On aime mieux travailler ensemble qu’en compétition», a-t-elle soutenu.

En plus de tenter des sports de rue et de nature, les festivaliers peuvent profiter de spectacles musicaux, de zones de détente et d’activités d’art de rue lors du Tribal Fest qui se déroule jusqu’à dimanche.