Un étudiant du Cégep de Trois-Rivières a contracté la COVID-19, entraînant l’isolement temporaire de 22 autres étudiants.
Un étudiant du Cégep de Trois-Rivières a contracté la COVID-19, entraînant l’isolement temporaire de 22 autres étudiants.

Un étudiant du Cégep de Trois-Rivières contracte la COVID-19

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Le Cégep de Trois-Rivières a confirmé mardi l’apparition d’un premier cas de COVID-19 au sein de ses étudiants.

L’établissement indique qu’une enquête épidémiologique est présentement menée par la Direction de la santé publique auprès des personnes qui auraient pu être en contact avec cette personne. Selon le directeur du Cégep de Trois-Rivières, 22 étudiants ont ainsi été temporairement interdits de séjour dans l’établissement, le temps qu’il soit assuré qu’ils n’ont pas contracté la COVID-19 eux aussi.

«Je vais savoir aujourd’hui ou demain combien ne peuvent pas revenir. Suite à ça, différentes mesures seront prises pour ne pas pénaliser les étudiants. Ça pourra être par des cours à distance ou d’autres mesures, on va s’adapter en fonction de la réalité de chacun», assure Louis Gendron.

Celui-ci croit par ailleurs que la découverte de ce premier cas dans son établissement montre que les protocoles mis en place, notamment sur le plan de la communication avec le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, sont efficaces. En effet, c’est lundi, alors que le Cégep était fermé en raison de la fête du Travail, qu’il a été informé de ce premier cas chez un étudiant.

«Ça s’est fait rapidement, pendant un congé, et on a été capable d’agir rapidement, avec les prises de présence et le fait que les gens s’inscrivent en entrant et en sortant du Cégep», souligne M. Gendron.

À savoir si l’apparition d’un premier cas parmi la population étudiante l’inquiète, M. Gendron dit avoir confiance que les mesures mises en place permettront d’assurer la sécurité et la bonne santé de tous ceux et celles qui fréquentent le Cégep.

«On a 800 membres du personnel et 4000 étudiants, ça fait 4800 personnes qui viennent une à deux journées par semaine au Cégep, alors malheureusement, il ne peut pas y avoir de risque zéro. C’est pour ça qu’on a communiqué avec tous les étudiants et tous les membres du personnel pour leur rappeler les consignes. Je crois qu’on fait les choses correctement. Mais est-ce qu’on s’attend à avoir un cas de temps à autre, malheureusement, oui», estime-t-il.

Pas d’autres cas dans les écoles

Selon la liste diffusée par le gouvernement du Québec, les trois centres de services scolaires de la région ne comptaient aucun cas de COVID-19 dans leurs établissements, mardi. Rappelons toutefois qu’un enseignant de l’école secondaire La Découverte a dû être placé en isolement après avoir reçu un résultat positif à la COVID-19, le jour de la rentrée scolaire, le 28 août. Le Centre de services scolaire de la Riveraine avait cependant assuré qu’il n’avait pas été en contact avec des élèves à l’intérieur de l’école.