Le propriétaire du Groupe Shift de Bécancour, Francis Rondeau, propose de recueillir sur sa terre à bois de 48 hectares les chevreuils que veut euthanasier la Ville de Longueuil.
Le propriétaire du Groupe Shift de Bécancour, Francis Rondeau, propose de recueillir sur sa terre à bois de 48 hectares les chevreuils que veut euthanasier la Ville de Longueuil.

Un entrepreneur de Bécancour prêt à recueillir les chevreuils que veut euthanasier la Ville de Longueuil

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Bécancour — L’annonce par la Ville de Longueuil de l’euthanasie de la moitié des cerfs qui peuplent l’un de ses parcs a suscité des réactions jusque dans la région. À tel point qu’un entrepreneur de Bécancour compte proposer à l’administration municipale de récupérer les animaux pour les relâcher sur la terre à bois qu’il possède.