Le premier ministre du Québec, François Legault, avec ses deux ministres de la Mauricie, Jean Boulet et Sonia LeBel.

Un doublé pour la Mauricie, Donald Martel écarté

TROIS-RIVIÈRES — La Mauricie sort gagnante du premier conseil des ministres sous François Legault avec une double nomination. Sonia LeBel devient ministre de la Justice, responsable de la Condition féminine et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne. Jean Boulet devient ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale. Celui-ci agira également comme ministre responsable de la Mauricie.

Malgré ses années de service à la CAQ et son succès pour recruter des candidats, dont la députée de Champlain et le député de Trois-Rivières, le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel mord la poussière en étant écarté du cabinet caquiste. Et alors qu’on pouvait lui pressentir minimalement le poste de whip en chef, c’est plutôt son collègue d’Arthabaska, Éric Lefebvre, qui a obtenu cette responsabilité. Et c’est le député de Johnson, André Lamontagne, qui agira comme ministre responsable du Centre-du-Québec.

Plusieurs intervenants de la rive sud avaient pourtant réclamé ouvertement une nomination ministérielle pour Donald Martel. Celui-ci a été aperçu à l’Assemblée nationale, mais il ne veut faire aucun commentaire.