Claude Panaccio

Un doctorat honorifique pour Claude Panaccio

TROIS-RIVIÈRES — Claude Panaccio, professeur émérite au Département de philosophie de l’Université du Québec à Montréal, recevra sous peu un doctorat honorifique de l’Université Laval.

Établi depuis 1976 à Saint-Mathieu-du-Parc, ce spécialiste de l’approche nominaliste et de son représentant médiéval le plus illustre, Guillaume d’Ockham, s’est démarqué sur le plan pédagogique en conjuguant une étude rigoureuse et systématique de l’histoire de la philosophie tout en contribuant de manière substantielle à des débats importants en philosophie contemporaine touchant en particulier la philosophie du langage, la philosophie de l’esprit, la logique et l’ontologie.

Le doyen de la Faculté de philosophie de l’Université Laval, Victor Thibaudeau, a résumé ainsi son apport à la discipline. «Amant de l’expression claire et précise, ennemi des jargons inutiles, ardent défenseur de la rigueur conceptuelle, Claude Panaccio est un chercheur et un pédagogue qui suscite l’admiration de tous, autant philosophes qu’historiens de la philosophie.»

En marge de son travail scientifique, Claude Panaccio s’est aussi impliqué dans la Société de Philosophie du Québec, dont il est un des membres fondateurs, et dans l’Association canadienne de philosophie.

Ses recherches lui ont valu de nombreuses reconnaissances nationales et internationales et l’admiration d’au moins deux générations de chercheurs.

«Ce doctorat est, bien sûr, un immense honneur pour moi, a-t-il laissé savoir par voie de communiqué. L’Université Laval, par ce geste, témoigne de nouveau de l’appui qu’elle donne depuis longtemps à la recherche en philosophie ancienne et médiévale et je lui en suis extrêmement reconnaissant.»

Le doctorat honoris causa, la plus haute distinction que l’Université Laval décerne, est une marque de reconnaissance exceptionnelle. Les doctorats d’honneur sont remis à des personnalités dont le rayonnement est jugé remarquable et exemplaire dans l’une des sphères d’activité de l’Université. Les récipiendaires proviennent tant du monde universitaire que de la société civile au Québec, au Canada et partout dans le monde. Outre Claude Panaccio, Paule Beaugrand-Champagne (communication), Brigitte Coutu (nutrition), Koen De Winter (design de produits), Robert Samuel Langer (pharmacie), Ricardo Larrivée (nutrition), Peter Libby (médecine) et Pauline Marois (service social) recevront aussi un doctorat honorifique de l’Université Laval. Les cérémonies de remise se dérouleront dans le cadre de la collation des grades les 9, 10, 16 et 17 juin.