Le deuxième cas n’a pas de lien avec le premier. 
Le deuxième cas n’a pas de lien avec le premier. 

Un deuxième cas de COVID-19 au CMI

Trois-Rivières — Après avoir décelé un premier cas de COVID-19 parmi ses élèves, la semaine dernière, le Collège Marie-de-l’Incarnation signale qu’il en compte maintenant un deuxième.

Il s’agit également d’un élève, mais qui appartient à un autre groupe n’ayant aucun lien avec le premier élève qui avait présenté des symptômes.

«Aucun enseignant n’est touché» présentement, précise la directrice générale, Élisabeth Jourdain.

Ni la classe et encore moins l’école n’ont besoin d’être mis en quarantaine. «La Santé publique suit la situation de près depuis la semaine dernière et reste en contact permanent avec nous», dit-elle.

Puisque les cas n’ont aucun lien entre eux, il n’y a pas d’autre intervention à faire que de prévenir uniquement les parents concernés en leur envoyant la lettre de la Santé publique. «Cette dernière contacte les familles concernées selon son enquête», explique-t-elle.

La directrice du CMI indique que l’établissement va «continuer d’appliquer les mesures déjà en place, dont la distanciation physique», restera en contact avec la Santé publique et continuera «d’offrir de bons services éducatifs à nos élèves», dit-elle.