Les enfants de l'école Saint-François-d'Assise ont dégusté un déjeuner copieux à la Binerie Chik.

Un déjeuner aux airs de Noël

TROIS-RIVIÈRES — C’était Noël un mois à l’avance, lundi, à la Binerie Chik du centre-ville. Dans le but de faire une différence dans sa communauté, ce restaurant de Trois-Rivières ouvre ses portes aux 525 enfants de trois écoles primaires des premiers quartiers. Les 200 élèves de Saint-François-d’Assise ont ouvert le bal en étant les premiers à savourer un copieux déjeuner gratuit et à recevoir la visite du père Noël.

Comme l’explique Jean-Guy Bertrand, un des trois propriétaires, le restaurant voulait profiter de cette période de l’année pour faire quelque chose qui a un impact sur le quotidien de ces enfants provenant parfois de milieux peu argentés. Ce déjeuner se veut une belle sortie dans un restaurant où tout le monde peut jouir d’un moment de joie.


« «C’est mettre un peu de baume pour des enfants qui ne vivent pas la période des fêtes comme d’autres» »
Jean-Guy Bertrand
Mia-Rose Gélinas, Donna Farag, Nathan Maisonneuve, Océane Bourgoin et l’enseignante Manon Carrier partagent un déjeuner à la Binerie Chik.

«On est ouvert depuis quatre ans et on veut redonner à la communauté. On aurait pu donner au Club des petits déjeuners. Mais le but est de sortir l’enfant de son environnement et faire quelque chose de festif. C’est mettre un peu de baume pour des enfants qui ne vivent pas la période des fêtes comme d’autres. Il y a des enfants qui ne sont jamais allés manger dans un restaurant», commente M. Bertrand, qui veut que ces déjeuners spéciaux deviennent un événement annuel.

Dix employés du restaurant ont travaillé bénévolement afin d’accueillir cette marmaille très heureuse de s’asseoir à une table où les assiettes étaient garnies d’oeufs, de saucisses, de tranches de melon d’eau et de crêpes. Selon l’hôtesse Martine Desmarais, cette initiative du patron est une agréable activité à tenir à quelques semaines de Noël.

«C’est une belle façon de redonner à la communauté. Et c’est le fun de voir les enfants», raconte Mme Desmarais, mère de quatre enfants.

Manon Carrier, enseignante en troisième année à l’école Saint-François-d’Assise, reçoit avec joie cette initiative de la Binerie Chik.

«C’est une invitation tellement appréciée. Ce sont des enfants qui ont besoin de vivre des moments magiques. Tous les enfants en ont besoin», souligne Mme Carrier,  tout en supervisant ses élèves dans une partie du restaurant.

Océane Bourgoin était assise avec Mme Carrier. La jeune élève de troisième année était heureuse de vivre ce déjeuner dans un restaurant en pleine semaine.

«C’est le fun comme activité. Je ne suis jamais allée au restaurant sans mes parents», raconte la jeune fille en attendant de manger son repas.

L’établissement a trouvé des commanditaires, dont le magasin Lecompte et Antirouille Pronovost, pour animer le déjeuner. Le père Noël était sur les lieux pour une joyeuse distribution de cadeaux.

«Quand les enfants sont contents, le père Noël est content», s’exclame le sympathique bonhomme.

Les élèves des écoles Saint-Paul et Saint-Philippe seront accueillis les 3 et 17 décembre.