La population est invitée à encourager les jeunes participants du 270 kilomètres en prenant part à la Course de nuit, qui permet également de promouvoir les bienfaits des saines habitudes de vie.

Un défi haut en couleur à Trois-Rivières

Courir dix kilomètres aux côtés de plus de 5000 autres personnes à minuit, dans les rues illuminées et animées de Trois-Rivières, c'est ce que propose la première édition de la Course de nuit du Grand défi Pierre Lavoie le 24 mai prochain. Pour l'occasion, le boulevard des Forges sera fermé pour la première fois et un spectacle du groupe Les Trois Accords sera offert à la population.
Le parcours de la course a été dévoilé mardi par son instigateur Pierre Lavoie et le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque. Le départ et l'arrivée se feront donc à l'UQTR. Les coureurs emprunteront le boulevard des Forges, jusqu'au parc portuaire, pour ensuite se diriger vers la rue Bonaventure, jusqu'à la rue Laflèche, pour finalement revenir sur le boulevard des Forges, direction nord. Pour l'occasion, le boulevard sera complètement fermé de 23 h 30 à 3 h. Une douzaine de policiers et une cinquantaine de bénévoles assureront la sécurité sur le parcours.
Avant la course, les participants auront droit à une prestation de Misteur Valaire à 20 h 30, suivie du spectacle du groupe Les Trois Accords à 22 h, tout juste avant le départ, qui se tiendra à minuit. De plus, tout au long du trajet illuminé, de l'animation, des cracheurs de feu et des effets de pyrotechnie sont à prévoir, pour le plaisir des coureurs.
Selon Yves Lévesque, un budget de 50 000 $ a été débloqué pour l'événement. Il estime qu'il s'agira d'une expérience unique dans l'histoire de Trois-Rivières: «C'est un événement d'envergure provinciale, cela va donc faire rayonner la ville à l'extérieur. Ça montre que nos efforts pour doter la ville de davantage d'équipements sportifs au cours des dernières années ont porté fruits.» Il ajoute que s'il s'agit d'un succès, l'activité pourrait se reproduire l'an prochain.
L'événement se déroulera dans le cadre du passage à Trois-Rivières des jeunes coureurs qui participeront à une course à relais de 270 kilomètres entre Québec et Montréal les 24 et 25 mai. Ce sont 3300 coureurs, originaires de 100 écoles secondaires, neuf cégeps et une université qui prennent part à l'événement. De ce nombre, on retrouve sept écoles de la Mauricie.
Parmi celles-ci, on compte l'école secondaire des Pionniers, dont une vingtaine d'élèves sont arrivés au pas de course au dévoilement du parcours. L'un d'entre eux, Yohan St-Pierre, explique que, pour eux, prendre part à la course est un défi personnel et une belle façon de se mettre en forme. «Au début, les entraînements étaient difficiles mais on a tellement un bel esprit de groupe, ça me motive beaucoup.»
La directrice adjointe de l'école, Sophie Houle, ajoute qu'il a été très facile de trouver des jeunes pour participer.
«À la première réunion, 110 jeunes se sont présentés. Maintenant, il nous en reste 48 qui viennent s'entraîner chaque semaine. Malheureusement, on ne peut en garder que 30 pour la course, ce sera difficile de choisir. J'ai rarement vu des jeunes aussi motivés.» Selon elle, la plupart des jeunes participants n'étaient pas vraiment de grands sportifs auparavant mais, maintenant, ils s'entraînent même en dehors des période prévues, et vont courir avec leur famille ou leurs amis.
La population est donc invitée à encourager les jeunes en prenant part à la Course de nuit, qui permet également de promouvoir les bienfaits des saines habitudes de vie. De plus, «pas besoin d'être un grand athlète pour participer puisque les gens peuvent le faire en marchant et que ce n'est pas chronométré», explique Pierre Lavoie.
Selon le maire, au moins 7000 personnes sont attendues pour ce grand événement, mais pour l'instant, un peu moins de 5000 coureurs sont inscrits. Les personnes intéressées à relever le défi sont invitées à s'inscrire sur le site Internet www.legdpl.com. L'inscription se fait au coût de 20 $.