L’aventurier Frédéric Dion.
L’aventurier Frédéric Dion.

Un défi Everest adapté pour la pandémie [VIDÉO]

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Pandémie oblige, le défi Everest, qui vise à promouvoir les saines habitudes de vie, sera très différent cette année. L’ambassadeur provincial de l’événement, l’aventurier Frédéric Dion, «gravira» de façon symbolique avec ses trois alliés les 8848 m du sommet du monde.

L’aventurier de Notre-Dame-du-Mont-Carmel sera le premier le 8 septembre à tenter d’effectuer 2200 mètres sur un parcours en dénivelé. Aimant les défis, Frédéric Dion a choisi d’effectuer 137 montées d’un arbre de 16 mètres.

Les trois autres aventuriers du Défi Everest, Yvan L’Heureux, le président du Défi Everest, Hélène Dumais et Ovide Clouet réaliseront pour leur part des défis le 9 septembre un peu partout au Québec. Dans un premier temps, Yvan L’Heureux sautera sur une boîte de 75 cm de haut le plus grand nombre de fois lors d’un défi présenté à Rivière-du-Loup. Parallèlement, Hélène Dumais grimpera des cordes, des filets et des échelles à Terrebonne alors qu’Ovide Clouet montra une pente abrupte à vélo à Gaspé. Ils tenteront de franchir chacun 2200 mètres le plus rapidement possible.

«Les plus grandes aventures deviennent possibles à partir du moment où on se fixe un objectif et qu’on progresse un pas à la fois. Gravir l’équivalent de la plus haute montagne sur terre seul ou en équipe, c’est une expérience qui reflète parfaitement cette façon d’accéder au succès. Cette année, on repousse nos limites en atteignant les distances dans des contextes hors de l’ordinaire», soutient l’aventurier et conférencier Frédéric Dion.

Cette 8e édition du Défi Everest se déroule bien sûr dans un cadre qui est totalement différent cette année. L’objectif d’atteindre le sommet de l’Everest lors d’une marche en dénivelé est toujours bien présent. Il est d’ailleurs possible de former une équipe allant de 2 à 20 participants et y prendre part.

«Toutes les équipes inscrites devront recueillir des dons qui seront remis à 100% à l’organisme de leur choix», expliquent les organisateurs.

«Pour encourager Frédéric Dion et ses coéquipiers, accédez au site de Défi Everest et faites un don à l’équipe ‘‘Les aventuriers’’ qui versera les sommes directement au Défi Everest.»