Julie Durand, présidente du conseil d’administration de la résidence Entre-Deux de Trois-Rivières, Geneviève Boivin, directrice générale, Steve Leblanc, trésorier et Sophie Leblanc, directrice générale de la Villa Tournesol de Shawinigan.
Julie Durand, présidente du conseil d’administration de la résidence Entre-Deux de Trois-Rivières, Geneviève Boivin, directrice générale, Steve Leblanc, trésorier et Sophie Leblanc, directrice générale de la Villa Tournesol de Shawinigan.

Un cri du coeur pour la survie de la résidence Entre-Deux et de la Villa Tournesol

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Devant l’impossibilité de boucler leur budget pour l’année 2020-2021, les résidences Entre-Deux de Trois-Rivières et Villa Tournesol de Shawinigan lancent un ultime cri du coeur au gouvernement. Les deux organismes communautaires multiplient les démarches depuis plusieurs mois afin d’obtenir non seulement le remboursement des primes COVID versées aux employés de la résidence depuis mars, mais également un rehaussement significatif du financement récurrent afin de pouvoir offrir des salaires compétitifs à leur personnel. Faute de quoi, ils envisagent tout simplement remettre les clés des deux résidences au CIUSSS-Mauricie et Centre-du Québec d’ici les prochains mois.