Dominic Leblanc et Karolie Demers-Baril, roi et reine du 51e Carnaval de Gentilly.
Dominic Leblanc et Karolie Demers-Baril, roi et reine du 51e Carnaval de Gentilly.

Un couronnement agricole au Carnaval de Gentilly

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — C’était soir de fête, samedi, à la salle Yvon-Guimond de Gentilly, alors qu’avait lieu le Couronnement du 51e Carnaval de Gentilly. Sous le thème «La royauté est dans le pré», un clin d’œil à l’émission «L’amour est dans le pré», les huit intendants et duchesses du Carnaval se sont prêtés à quelques jeux, basés sur le hasard, visant à déterminer quel couple porterait la couronne cette année.

Ce sont Dominic Leblanc et Karolie Demers-Baril qui ont remporté cet honneur. Le jeu qui a déterminé l’issue de ce couronnement purement symbolique était basé sur l’agriculture, le thème central de cette soirée.

«Je pense que c’était vraiment approprié puisque moi, la présidente, je viens d’une ferme laitière et la moitié des duchesses et intendants viennent d’une ferme ou ont grandi sur une ferme. C’était vraiment à propos», souligne Andréa Schaerli, présidente de ce 51e Carnaval.

Mme Schaerli était réticente à accepter la présidence de cette tradition gentilloise. Elle a finalement changé son fusil d’épaule, à condition que Justine Damphousse, une jeune fille de Gentilly qui compose avec plusieurs limitations, puisse être duchesse cette année, un rêve que celle-ci entretenait depuis des années. Même si son implication demande énormément de temps, une denrée rare chez les agriculteurs, elle ne regrette absolument pas sa décision.

«Je ne le regrette vraiment pas. Finalement, je ne le savais pas, mais je me suis fait un cadeau. C’est beaucoup d’amour que j’ai reçu, je suis vraiment contente», souligne Mme Schaerli.

Les spectateurs étaient moins nombreux à ce couronnement par rapport aux éditions précédentes, météo oblige. C’est toutefois dans la bonne humeur que s’est déroulée la soirée, qui s’est terminée par une prestation du groupe Nelson Voyer Band.

Les duchesses et intendants continueront à être présents aux activités du Carnaval, qui se poursuit jusqu’au 8 février. Ils agissent à titre d’ambassadeurs de l’événement et ont eu comme mission de vendre des billets aux résidents du secteur.

La fin de semaine prochaine promet d’ailleurs d’être riche en activités. Le samedi 18 janvier, une activité «mystères et boules de neige» aura lieu sur le terrain des Loisirs, de 10 h à 18 h. Des tournois de volleyball et de spikeball sur neige sont au menu, de même que des jeux gonflables, du patin et du kart sur neige. À 19 h 30, à la salle Yvon-Guimond, aura lieu la soirée «Rafale musicale», avec des spectacles de trois groupes hommages, soit Black Garden (Pearl Jam), Alcoholica (Metallica) et Opened Fist (System of a Down). L’entrée coûte 15 $. Pour informations et réservation, contacter William Lamy au 819 609-7446.

Le dimanche 19 janvier, la traditionnelle messe du Carnaval aura lieu à l’église de Gentilly à 10 h 30. À 11 h 30, une autre tradition de l’événement, le Brunch royal, aura lieu au Centre Louis-Baribeau. Le Club FADOQ Gentilly et les Chevaliers de Colomb proposent ensuite un après-midi récréatif, avec plusieurs jeux et activités au programme. Pour plus d’informations ou pour acheter des billets, il est possible de contacter Henri Boudreau au 819 298-2387.