Le Nouvelliste
Le coroner Pierre Bélisle recommande que plus d’armes à impulsion électrique soient disponibles pour les policiers. On voit ici une démonstration du Taser par un policier de la DPTR, en janvier 2018.
Le coroner Pierre Bélisle recommande que plus d’armes à impulsion électrique soient disponibles pour les policiers. On voit ici une démonstration du Taser par un policier de la DPTR, en janvier 2018.

Un coroner recommande plus de pistolets à impulsion électrique

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER — Le coroner Pierre Bélisle recommande que plus d’armes à impulsion électrique (AIE), communément appelées Taser, soient disponibles pour les policiers, à la suite du décès de David Bouffard, abattu par un patrouilleur de la Sûreté du Québec, en août 2016, à Saint-Cyrille-de-Wendover, au Centre-du-Québec.