Francis-Olivier Jutras et Raphaël Sévigny, propriétaires d’Adrénaline urbaine.

Un centre pour découvrir les joies de la planche

TROIS-RIVIÈRES — Les sports de planche ont le vent dans les voiles. Après la planche à neige, il y a une vingtaine d’années, le surf et la planche à roulettes feront l’an prochain leur entrée parmi les disciplines olympiques aux Jeux de Tokyo. Dans la région, l’équipe d’Adrénaline Urbaine, de Trois-Rivières, a franchi un nouveau pas dans la démocratisation de ces sports en ouvrant un Centre d’entraînement où petits et grands pourront découvrir les joies de la planche sous toutes ses formes et se perfectionner.

Francis-Olivier Jutras et son complice Raphaël Sévigny, propriétaires d’Adrénaline Urbaine, travaillent depuis des années à rendre les sports de planche plus accessibles aux non-initiés. Ils sont d’ailleurs les artisans derrière le Défi hors piste, événement qui met en vedette la planche à roulettes, à neige et nautique ainsi que le freeski, et qui avait lieu pour une quatrième année en 2019, au parc portuaire de Trois-Rivières.

Les comparses songeaient déjà depuis un moment à ouvrir un centre d’entraînement pour les sports de planche, qui permettraient aux jeunes de découvrir ces sports et de les pratiquer dans un environnement sécuritaire et supervisé par des entraîneurs qualifiés. Alors qu’ils cherchaient un endroit où s’établir pour bâtir ce projet, l’occasion de le réaliser sans déménager est tombée du ciel, lorsque l’organisation avec laquelle Adrénaline urbaine partageait ses locaux a déménagé.

«On a fait en trois semaines ce qu’on pensait faire en trois mois. On aime ça se mettre de la pression», s’amuse Francis-Olivier Jutras.

Adrénaline urbaine a donc complètement réaménagé ses locaux, depuis lesquels l’entreprise organisait ses événements, pour y intégrer un espace de demi-lunes pour la planche à roulettes. Une salle d’échauffement a été aménagée et l’un des couloirs a été pensé pour qu’on puisse installer de petits modules d’entraînement pour les plus jeunes qui s’initient à ce sport.

Le Centre d’entraînement Adrénaline urbaine permettra aux enfants, comme le petit Lou, accompagné ici de son père Jean-Sébastien Lalonde, de s’initier aux sports de planche, sous l’œil attentif d’entraîneurs.

Le plus impressionnant à voir samedi, lors de l’inauguration du Centre, était cependant le «Backyard», soit les modules aménagés pour faire de la planche à roulettes et une pente artificielle installée pour permettre aux amateurs de planche à neige de pratiquer leurs sports favoris, selon la saison. De nombreux petits ont eux aussi tenté l’expérience, sous l’œil attentif de leurs parents et des entraîneurs d’Adrénaline Urbaine. Ce module démontable, que l’entreprise traîne avec elle dans un semi-remorque lorsqu’elle organise ses événements, ne sera toutefois pas là cet hiver: une vraie pente sera construite à partir de la neige tombée au sol.

En l’absence de vraie neige, samedi, de la neige artificielle a été soufflée sur cette pente artificielle. Avec l’aide d’un tapis spécial qui permet aux planches de glisser dessus comme si c’était de la neige, les amateurs ont pu s’en donner à cœur joie. M. Jutras n’exclut pas complètement la possibilité de la garder ouverte à l’année, si la demande le justifie, mais ce n’est pas prévu pour le moment.

Un rêve devenu réalité

En toute saison, le Centre d’entraînement aidera les amateurs de sports de planche à rehausser leur niveau. Un espace «salon» a aussi été aménagé, avec vue sur l’espace d’entraînement extérieur, pour les parents qui souhaitent observer les progrès de leur enfant.

Au cours de la semaine, le Centre recevra également des groupes scolaires. Francis-Olivier Jutras espère ainsi aider les étudiants qui, comme lui, ont du mal à se motiver à l’école. Dans son cas, la planche en est devenue une de salut. «C’est une idée que j’ai depuis longtemps. Ça m’a beaucoup aidé dans mes études, la passion que j’ai pour la planche, alors j’essaie de transmettre ça aux jeunes», explique-t-il. Le passionné de planche est par ailleurs impliqué depuis cinq ans à l’école secondaire des Chutes, où il a contribué à mettre sur pied une concentration mêlant trampoline et sports d’hiver.

L’équipe d’Adrénaline urbaine travaille également sur un programme qui permettrait de combiner sports de planche et cours de science et de mathématiques, en calculant, par exemple, les angles de sauts, leur longueur, etc.

Il est possible de s’inscrire à des cours au Centre d’entraînement en se rendant directement sur place, au 6825, boulevard des Forges. Il est aussi possible de le faire en ligne, par la plateforme laruchequebec.com. En plus de profiter de rabais sur les tarifs réguliers, l’inscription sur cette plateforme permettra à Adrénaline Urbaine de finaliser l’aménagement des lieux.