Le député de Champlain, Pierre Michel Auger, était aux côtés de la mairesse de Sainte-Anne-de-la-Pérade Diane Aubut et du directeur général de la municipalité Jacques Taillefer lors du dévoilement des travaux au centre récréatif Jean-Guy Houle et de l’hôtel de ville.

​Un centre Jean-Guy Houle rajeuni à Sainte-Anne-de-la-Pérade

Sainte-Anne-de-la-Pérade — Le Centre récréatif Jean-Guy Houle de Sainte-Anne-de-la-Pérade s’est refait une beauté. Les résultats de ce projet de rénovation de 685 000 $ ont été présentés à la population samedi dans le cadre d’une journée portes ouvertes.

Fraîchement rénové, ce centre dispose maintenant d’un système de ventilation moderne et de fenêtres qui le rendent utilisable à l’année. De plus, deux salles s’offrent maintenant aux citoyens et organismes voulant tenir des événements. 

«Lors du dépôt de sa politique familiale et des aînées en 2013, la Municipalité avait souligné le manque de lieux rassembleurs pour la tenue d’activités sportives. Les rénovations et la mise aux normes du centre s’inscrivent dans la volonté du conseil municipal d’avoir un lieu où pourront se tenir des activités sportives pour tous les groupes d’âge», affirme la mairesse de Sainte-Anne-de-la-Pérade, Diane Aubut. 

Ce projet de près de 685 000 $ a été financé à 50 % par un programme du ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport du Québec. Le député de Champlain, Pierre Michel Auger, était d’ailleurs sur place pour le dévoilement du résultat des travaux de rénovation.

Le Centre récréatif Jean-Guy Houle après les travaux.

Des nouveaux bureaux pour l’hôtel de ville

L’hôtel de ville de Sainte-Anne-de-la-Pérade a aussi bénéficié d’une cure de rajeunissement. Des travaux de 725 000 $ y ont été réalisés, ce qui a permis d’agrandir les bureaux des employés et de la mairesse. De plus, les élus et les comités de travail disposent maintenant d’une salle de réunion directement à l’hôtel de ville. 

Ces travaux, financés à la hauteur de 233 796 $ par Québec, mettent aux normes l’hôtel de ville. Le bâtiment est désormais bien accessible aux personnes à mobilité réduite et les personnes âgées n’auront plus à se rendre à l’étage pour rencontrer des élus ou fonctionnaires. 

L’hôtel de ville de Sainte-Anne-de-la-Pérade après les travaux.