Le Delta a dévoilé une activité «Café et muffin» pour venir en aide à la Fondation Maison Carpe Diem. Louise St-Cyr (Média Vox), qui a livré un témoignage, Nicole Poirier, directrice de Carpe Diem, et Donald Dubeau, directeur général de Delta Trois-Rivières, y participeront.

Un café, un muffin, un don pour Carpe Diem

Pour un don à la Fondation Maison Carpe Diem, le Delta Trois-Rivières vous servira, demain entre 7 h et 9 h, un café et un muffin à votre choix.
«Carpe Diem c'est, pour nous au Delta, une affaire de coeur. Demain, donc, nous servirons café et muffin et nous vous invitons, par la suite, à laisser parler votre coeur par un don. L'argent amassé sera entièrement remis à la Fondation Maison Carpe Diem», confiait le directeur général de Delta Trois-Rivières, Donald Dubeau.
Cette activité «Café et muffin pour emporter» se déroulera donc tôt demain matin. Les gens sont invités à se présenter au Delta par la rue Notre-Dame et en échange d'un don recevront café et muffin, pour repartir par la rue Saint-Georges.
Cette initiative s'inscrit dans le cadre du programme de responsabilité sociale «Delta vient en aide». «C'est plus de 1 000 000 $ que la chaîne Delta a remis l'an dernier à divers organismes», disait M. Dubeau.
Les employés du Delta Trois-Rivières mettront la main à la pâte en cuisinant les muffins et se mettront ensuite en mode «service au volant» pour l'activité de financement.
Aide appréciée
Pour les gens de Carpe Diem, cette implication du Delta est appréciée. «Il faut comprendre que les personnes atteintes d'Alzheimer, et les membres de leurs familles, ont des besoins spécifiques. On ne les soulage pas qu'avec une médication. Il faut les comprendre, et bien communiquer avec eux. Et pour bien se faire comprendre, il faut joindre les gestes à la parole, car le non-verbal est toujours très compris», expliquait Nicole Poirier, directrice de Carpe Diem.
L'approche de Carpe Diem est différente et c'est souvent par des visites à la maison d'une personne atteinte d'Alzheimer qu'elle débute. Et c'est cette approche que Mme Poirier veut faire comprendre aux membres du gouvernement pour que les subventions puissent permettre à Carpe Diem de poursuivre dans le même sens.
Louise St-Cyr, dont les deux parents ont été atteints d'Alzheimer (son père est décédé) est venue soutenir l'approche de Carpe Diem. «Une approche plus humaine, plus respectueuse envers les gens. Ça vaut la peine que l'on appuie Nicole (Poirier) et son équipe. Que l'on encourage l'initiative de Delta Trois-Rivières», soulignait-elle.
Carpe Diem signifie: saisir le jour ou mettre à profit le jour présent. Les organisateurs de ce «Café et muffin pour emporter» espèrent donc que les gens sauront mettre à profit leur jeudi matin.