Un banquet d’époque pour souligner le début du Rendez-vous des coureurs des bois

Emmanuelle Leblond
Le Nouvelliste