Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les enfants pourront suivre les péripéties d’Alphonse. 
Les enfants pourront suivre les péripéties d’Alphonse. 

Un balado acéricole pour les enfants

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
L’équipe de La Griffe d’Érable a trouvé une façon de réinventer la façon de célébrer la saison des sucres en cette saison inhabituelle où les rassemblements sont toujours interdits.

Elle propose le balado pour enfants Alphonse et La Griffe d’Érable qui se veut une initiation fantastique à l’acériculture. Celui-ci est disponible dès maintenant sur le blogue de la Griffe d’Érable et sur les principales plateformes de balados.

Celui-ci est né d’une collaboration avec la créatrice sonore Gaëlle Tremblay et l’illustratrice Anne-Marie Bourgeois. «À chaque épisode, les enfants pourront suivre les péripéties d’Alphonse, un écureuil ambitieux et curieux qui souhaite devenir goûteur professionnel de sirop d’érable. Avec sa sœur Alizée, il naviguera vers son objectif tout en découvrant un peu plus chaque jour qui il est vraiment» explique Guillaume Allyson, le responsable du développement commercial de La Griffe d’Érable.

L’entreprise familiale qui opère depuis 1995 possède 28 000 entailles qui sont réparties sur différentes parcelles à Saint-Wenceslas et Saint-Léonard-d’Aston. Elle produit plusieurs dizaines de barils par année qui sont destinés au marché en vrac.

«En parallèle à cela, elle développe ses propres stratégies de mise en marché pour les sous-produits de l’érable. Avec son concept novateur de bar à sucre, où il est possible de prendre place au comptoir et d’observer en direct le sucrier qui travaille au poêle, l’entreprise veut rejoindre les orphelins de cabane à sucre qui cherchent une expérience de l’érable réinventée, fait valoir le responsable. Dans son développement, c’est justement une expérience griffée que tente d’offrir l’entreprise à sa clientèle. C’est pourquoi la Griffe d’Érable n’hésite pas à joindre l’art et la culture dans ses stratégies de séduction.»