Le cas le plus récent a été trouvé le 21 septembre.
Le cas le plus récent a été trouvé le 21 septembre.

Un 4e cas au Cégep de Trois-Rivières et deux classes fermées à l’Académie de Trois-Rivières

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Un quatrième cas de COVID-19 s’est déclaré parmi les étudiants au Cégep de Trois-Rivières, le 21 septembre, tandis que deux classes de 2e secondaire de l’école anglophone Académie de Trois-Rivières ont dû être fermées à cause d’un cas et les élèves mis en quarantaine jusqu’au 2 octobre inclusivement, selon la lettre adressée aux parents obtenue par Le Nouvelliste. La Commission scolaire Central Quebec n’a pas retourné notre demande d’information.

La lettre de la Santé publique recommande aux parents de faire tester leur enfant dès que possible. 

Le Cégep de Trois-Rivières, de son côté, a connu son premier cas le 7 septembre. Un autre est apparu le 12 septembre et un troisième, le 19.

Selon la responsable des communications, Isabelle Bourque, ces quatre cas ne sont pas reliés entre eux et ne font pas partie de la même classe.

Lors du signalement du premier cas, rappelons-le, la personne infectée avait côtoyé 22 personnes, mais seulement six ont eu à se mettre en isolement préventif, dit-elle.

Les trois autres cas n’ont pas nécessité la mise en isolement préventif d’autres personnes que les cas eux-mêmes.

«Lorsqu’un cas de COVID est confirmé, la Santé publique informe le directeur général», dit-elle. Une enquête épidémiologique est ensuite tenue auprès du confirmé.

Les enseignants sont également avisés qu’un cas positif a été détecté dans leur classe.

Ces derniers doivent convenir des modalités d’apprentissage avec l’étudiant mis en quarantaine si sa santé lui permet de continuer à étudier pendant son confinement. «Notre premier souci est de ne pas pénaliser les étudiants qui doivent vivre une telle situation», souligne Mme Bourque.

Le 16 septembre, c’était au tour du Cégep de Shawinigan de voir son premier cas.

Rappelons qu'en Mauricie, une élève de l'école secondaire Champagnat a aussi contracté la COVID-19 la semaine dernière alors qu'un membre du personnel de l’édifice Monseigneur-Comtois de l’école primaire des Bâtisseurs de Trois-Rivières a été testé positif lors du week-end dernier.