En juin 2018, le bâtiment désaffecté de la Villa du Jardin Fleuri, à Trois-Rivières a été détruit par un incendie.
En juin 2018, le bâtiment désaffecté de la Villa du Jardin Fleuri, à Trois-Rivières a été détruit par un incendie.

Trouble feuille de route pour le propriétaire d’une résidence minée par le virus

Le copropriétaire de la résidence pour personnes âgées Notre-Dame de la Victoire, à Saint-Hubert, où la direction aurait tardé à demander de l’aide lors d’une éclosion de cas de COVID-19, a déjà perdu son permis pour un autre établissement qu’il exploitait, à la suite de la mort de deux pensionnaires.

Abraham Kaufman, un courtier immobilier d’Outremont, était copropriétaire de la résidence pour aînés Villa du Jardin Fleuri, à Trois-Rivières. Mais son permis a été révoqué à l’automne 2017 après plusieurs plaintes au CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Le CIUSSS avait notamment ouvert une enquête concernant la mort d’André Bourassa, un résidant de 79 ans mort gelé après s’être retrouvé enfermé à l’extérieur de l’établissement en février 2017. L’année précédente, une femme de 93 ans, Thérèse Roberge, était morte dans des circonstances similaires.

La suite sur lapresse.ca