C’est le premier des trois week-ends de festivités sur la rivière Sainte-Anne.

Trois week-ends de festivités à Sainte-Anne-de-la-Pérade

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE — Pour la première fois, ce ne sont pas deux, mais bien trois week-ends de festivités qui attendent les amateurs de pêche sur glace à Sainte-Anne-de-la-Pérade dès ce samedi.

«Le Festival ainsi que la pêche aux poulamons se termineront en même temps, cette année, soit le 17 février», signale le président de l’Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne, Steve Massicotte.

Du 80e anniversaire de la pêche aux poulamons qu’elle célébrait l’an dernier, l’organisation a conservé certaines des activités les plus populaires pour cette année, soit la miniferme pour les enfants et l’animation ambulante, précise-t-il. Cette activité gratuite sera présentée de 13 h 30 à 16 h 30 samedi et dimanche.

La pêche au poulamon est peu à peu en train de prendre une tournure internationale. En plus des Chinois qui prisent de plus en plus cette activité hivernale, le nombre de visiteurs russes est également en croissance dans les cabanes à pêche sur la rivière, constate le président. La réputation de l’événement semble donc se partager allégrement de bouche à oreille entre les touristes internationaux. La clientèle de l’Ontario demeure également fort intéressante tout comme le demeure la clientèle québécoise.

Le froid assez mordant qu’il a fait ces dernières semaines ne semble pas incommoder les visiteurs. Seules les tempêtes de neige, comme celle qui a frappé la semaine dernière, freinent l’achalandage. «Ça rend les conditions routières difficiles», fait valoir le président qui se croise les doigts pour que le ciel soit clément à chacun des trois week-ends de festivités.

Environnement Canada prévoit fort heureusement du soleil, samedi après-midi et de la neige intermittente dimanche avec un radoucissement des températures.

Au cours du week-end des 2 et 3 février, il y aura un spectacle de Frank Robert, samedi à 13 h 30, à la Place du Festival. Dimanche, même heure, même endroit, ce sera au tour du chansonnier Étienne Dupuis de faire chanter et danser les participants.

Toujours à 13 h 30, samedi et dimanche, André Thériault animera les foules avec une formule «au bord du feu» à la Place Desjardins.

Des dégustations et ateliers culinaires seront offerts tout au long des deux après-midis. Les visiteurs seront initiés à la préparation du poulamon et recevront des dépliants et des recettes pour déguster leurs captures à la maison. Des bouchées chaudes seront également offertes.

La Journée de la mascotte sera célébrée dimanche après-midi par une tournée des chalets de la mascotte Gigoteau, vedette du Festival, puis par une fête en fin de journée à la Place du Festival.

Les enfants apprécieront également le carrousel de poneys, de 11 h 30 à 16 h 30 les deux journées, grâce auquel ils pourront s’initier aux plaisirs de l’équitation.

Les visiteurs sont également invités à essayer un fatbike. Passion Vélo sera en effet présent à la Place du Festival pour prodiguer des conseils.

Steve Massicotte indique qu’on affiche complet pour les cabanes à pêche le jour, samedi, mais qu’il reste de la place en soirée et il y a beaucoup de place aussi en semaine. Au rythme auquel les visiteurs fréquentent le site, le président prévoit, si des tempêtes ne viennent pas perturber les prochains week-ends, que l’achalandage de cette année sera aussi bon que lors des festivités du 80e, l’an dernier, et augmentera peut-être même légèrement.