Les préparatifs en vue de la première journée de consultations publiques allaient bon train, vendredi, au centre communautaire des Ormeaux.

Vision zéro: place aux consultations publiques

Trois-Rivières — C’est ce samedi que se tiendra la première de deux consultations publiques entourant le projet «Vision zéro» à Trois-Rivières. Cet exercice de consultation citoyenne, qui se tiendra au centre communautaire des Ormeaux, est très attendu alors que le débat entourant l’adoption de cette philosophie de sécurité routière par le conseil municipal de Trois-Rivières divise encore l’opinion publique.

Pour les citoyens impliqués à défendre les différents points de vue dans ce débat, l’exercice est très attendu et on semble miser beaucoup sur le déroulement des consultations citoyennes pour y voir un peu plus clair.

«On espère surtout une grande écoute des deux côtés. Il est important que chacun puisse exprimer son opinion et que l’on puisse s’écouter, que les gens puissent enfin comprendre tout ce qui entoure Vision zéro, et pas seulement la fameuse mesure de l’abaissement de la limite de vitesse à 40 km/h», mentionne Julien Vassallo, créateur du groupe Facebook «Trifluviens pour la sécurité routière et une vision d’avenir». Selon M. Vassallo, le débat aurait été beaucoup moins émotif si, dès le départ, le conseil municipal n’avait pas avancé de mesures particulières en adoptant cette philosophie.

«Se prononcer sur la philosophie c’est une chose. Mais on n’aurait pas dû avancer des moyens. Ça, ça doit venir après les consultations», croit M. Vassallo.

De son côté, Stéphane Guay, coadministrateur du groupe Facebook «Trifluviens contre Vision zéro», indique que son organisation est prête pour les consultations. Rappelons que le groupe tiendra, au même titre que plusieurs spécialistes, un kiosque destiné à informer le public.

«Nous sommes fins prêts et on a mis en place tout ce qu’on pouvait, avec les moyens dont on dispose. Nous allons présenter toute une revue de presse, des statistiques de la police de Trois-Rivières et de la SAAQ que nous sommes allés chercher nous-mêmes», signale M. Guay, ajoutant que d’autres informations seront aussi présentées, dont un rapport de l’implantation de Vision zéro à Edmonton, où les coûts, soutient-il, ont explosé pour peu de résultats observés.

«On souhaite surtout que les élus prennent acte de ce qui va se dire pendant les consultations. D’ailleurs, nous allons aussi tenir un cahier de notes à notre kiosque où les gens pourront laisser des commentaires, et on s’engage à remettre le tout aux élus», indique-t-il.

déroulement

L’exercice se déroulera en deux volets, soit un volet d’information qui sera ouvert au grand public, ainsi qu’un volet de consultation sous forme de tables rondes, volet pour lequel les citoyens étaient invités à s’inscrire afin d’assurer la logistique de l’exercice. Pour cette première consultation publique, 155 personnes se sont inscrites, soit 88 pour les tables rondes du matin et 67 pour celles de l’après-midi.

Ainsi, entre 10 h et 14 h, la population peut se présenter à tout moment au centre communautaire des Ormeaux afin de rencontrer divers spécialistes et groupes d’intérêt, et visiter des kiosques qui auront été montés pour fournir de l’information sur ce qu’englobe Vision zéro.

Les tables rondes, pour leur part, se dérouleront à une reprise en avant-midi et une autre en après-midi. Un service de garde est également disponible, pour lequel il fallait réserver sa place.

Une seconde consultation publique, cette fois à l’ouest de la rivière Saint-Maurice, se tiendra samedi prochain, le 23 février de 10 h à 14 h à la Bâtisse industrielle du terrain de l’Exposition. Pour ces consultations et surtout ces tables rondes, il est encore possible de s’inscrire jusqu’au mercredi 20 février, soit via le site web de la ville www.v3r.net ou encore en téléphonant au 311.

Finalement, les personnes qui ne pourront être présentes à l’une ou l’autre de ces consultations publiques auront également la possibilité de soumettre des commentaires, des suggestions ou même un mémoire soit par le biais du courriel communications@v3r.net ou encore à l’adresse postale de l’hôtel de ville. Encore une fois, les détails sont disponibles sur le site web de la Ville ou au 311.

À ce jour, ce sont plus de 320 personnes qui se sont inscrites pour l’une ou l’autre des journées de consultation.

Les consultations publiques sur Vision zéro, c’est...

16 février au centre communautaire des Ormeaux

23 février à la Bâtisse industrielle

321 personnes inscrites à ce jour

Huit kiosques d’experts et de groupes d’intérêt