Vente pour taxes: quinze propriétés et terrains mis en vente

Ce sont finalement 15 propriétés et terrains qui ont été vendus pour défaut de paiement de taxes municipales jeudi matin, à l'hôtel de ville de Trois-Rivières. Tel qu'annoncé en début de semaine, le Centre intégré des pâtes et papiers (CIPP) a été retiré de la liste et le dossier a été transféré du côté de la Cour municipale. Une formalité en attendant le règlement qui semble imminent entre l'UQTR et le gouvernement provincial.
Ainsi, des 124 dossiers signifiés au mois de décembre, 16 étaient sur la liste de la vente aux enchères d'hier matin. Sur place, un propriétaire s'est présenté pour payer son dû, si bien que 15 items ont été mis en vente, pour un montant dû d'un peu plus de 50 000$.
Au final, la Ville a pu vendre 14 des 15 lots, restant avec un terrain qui n'a pas trouvé preneur, un lot situé sur la rue Montcalm.
«C'est un terrain sur lequel un édifice avait brûlé, et la Ville avait dû débourser pour faire démolir l'immeuble. Nous espérions pouvoir récupérer le montant des taxes et les frais de démolition, mais personne ne s'est montré intéressé à ce prix», explique François Roy, qui signale que la Ville n'est pas perdante étant donné l'utilité que peut avoir un terrain dans un quartier rapproché du centre-ville.