Justine Desrochers-Goyette, survivante d’honneur accompagné de Marc Dontigny, président d’honneur et Marie-Pierre Pruneau, agente de développement.

Une nuit pour faire la différence

trois-rivièreS — Le 16 juin prochain aura lieu la 15e édition du Relais pour la vie à Trois-Rivières. La survivante d’honneur, Justine Desrochers-Goyette, en rémission d’un lymphome diffus à grandes cellules B, sera présente lors de la marche de nuit qui se déroulera à l’école secondaire Chavigny.

«J’ai tout de suite accepté de faire partie de la marche en tant que survivante d’honneur. C’est une cause très importante pour moi, car dans la dernière année j’ai connu ce qu’était le cancer. Après six mois d’investigation, j’ai reçu mon diagnostic. Sur le coup, j’ai eu un choc immense. Lorsque tu t’entraînes plus de six fois par semaine et que tu es étudiante, c’est vraiment une annonce très difficile qui bouleverse ta vie. On se croit à l’abri du cancer, mais le cancer peut toucher tout le monde», explique Mme Desrochers-Goyette. La survivante d’honneur n’en est pas à sa première participation. C’est après l’annonce de son cancer qu’elle a mobilisé ses amis afin de former une équipe lors de l’édition 2017 du Relais pour la vie. «Je suis très reconnaissante de tout le support que j’ai eu et de l’amour que j’ai reçu. Maintenant, la vie continue et je me dois de redonner au suivant», renchérit Mme Desrochers-Goyette. Le comité organisateur du Relais pour la vie de Trois-Rivières souhaite amasser 147 000 $ et mobiliser 45 équipes sur le terrain. Ils veulent également vendre 1800 luminaires pour la Cérémonie des luminaires qui aura lieu durant la soirée.

«C’est une marche de 12 heures pour représenter les 12 mois de l’année. Cette marche a lieu la nuit, car le cancer ne dort jamais. Nous en sommes à notre 15e édition et nous avons choisi d’optimiser l’événement. On veut que ce soit une grande fête. On veut surtout exploiter le côté familial lors de l’événement. On parle ici d’activités, d’animation, de tours thématiques», affirme Marie-Pierre Pruneau, agente de développement.

Au total, c’est 88 Relais pour la vie qui auront lieu partout en province du 19 mai au 16 juin. Pour sa part, Marc Dontigny, président d’honneur pour la 15e édition rappelle, qu’il a grandement été touché par la maladie. Il était donc naturel pour lui d’accepter la présidence d’honneur étant lui-même un professionnel de la santé. «Nous sommes tous touchés par cette maladie, de près ou de loin. En tant que pharmacien, je reçois des patients avec le diagnostic de cancer tous les jours», souligne-t-il.

Rappelons qu’un Québécois sur deux recevra un diagnostic de cancer dans sa vie. Chaque année, c’est plus de deux millions de Québécois qui utilisent les services de la Société canadienne du cancer.

Pour plus d’informations sur l’événement ou pour faire un don, il est possible de consulter la page Internet au www.relaispourlavie.ca.